Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Sainte-Foy-de-Longas > Château de Longas

Château de Longas

Au Moyen Âge, on signale l’existence d’un repaire noble, « Castrum de Longar », associé à la personne de Bernard de Longa, sur le site de l’actuel château de Longas, juché sur le plateau qui borde la Louyre.

Au XIVe siècle, alors que l’Aquitaine est sous domination anglaise, le prince de Galles fait don du château de Longa à Jean de Galard, seigneur de Limeuil. « Les seigneurs de Longa [sont] donc les vassaux de la [puissante] famille Galard », originaire de Gascogne. Cela n’empêche pas le château de subir les dommages de la guerre de Cent Ans, les alliances se jouant et se déjouant.

À la fin du XVe siècle, le seigneur de Longa devient Jean de Larmandie, qui délaisse progressivement son château de Miremont pour ne plus habiter qu’à Longa. Il est à l’origine de nombreux travaux, notamment du creusement de fosses et de la construction d’un pont-levis, dont il ne reste rien.

Ce sont les ruines de ce dernier château qui sont aujourd’hui classées à l’inventaire des monuments historiques.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christine Chevallier (1994). Sainte-Foy-de-Longas, Histoire d’un village en Périgord, RIS, BibTeX.

(2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite