Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Villefranche-de-Lonchat > Château de Leypau

Château de Leypau

Leypau désignerait une réserve de forêt que l’on ne peut pas couper. Cette forêt de Villefranche-de-Lonchat , qui abrite un château, est tantôt réserve du comte de Périgord, tantôt du roi-duc d’Angleterre, de la famille d’Albret et enfin du roi de Navarre.

Lors de fouilles archéologiques effectuées sur le site voisin de la chapelle, une industrie du fer du XIIIe siècle est découverte, laissant penser que la forêt de Lespau a un intérêt militaire pour la fabrication du matériel de guerre. Le château de Lespau doit en assurer la surveillance et la défense.

Après être passé des d’Aulède aux Belcier puis aux de Guerre, le château est vendu comme bien national à Étienne Parrot et Jean Pignot, qui font disparaître tous les attributs de noblesse de la maison.

De l’ancien château, il reste un long bâtiment à étage, couvert d’un toit plat de tuiles creuses. Il est percé de grandes fenêtres à meneaux et de portes en plein cintre. L’une d’elles, murée côté cour, conserve des moulures et des bossages de style Renaissance. L’intérieur comporte des pièces en enfilade de grandes dimensions, ornées de cheminées monumentales.

Dans la façade nord, un escalier à vis s’élève dans l’épaisseur du mur vers un chemin de ronde qui n’existe plus. Un trou d’arquebuse en perce la paroi extérieure.

Le château de Leypau semble dater du XVe siècle ou du XVIe siècle.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2005). Histoire et chroniques du Pays de Gurson, RIS, BibTeX.

L. Gardeau BSHAP, RIS, BibTeX.


Partager cette visite