Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Trélissac > Château de Lauterie

Château de Lauterie

Le château de Lauterie, situé au sud-ouest du bourg de Trélissac est un ancien fief dépendant de la seigneurie de Périgueux. Ses lucarnes, mâchicoulis et archères rappellent sa vocation défensive.

Ce château a appartenu à des familles prestigieuses comme les d’Abzac ou encore les Magne. Ces derniers sont en effet très présents sur la commune et l’un d’eux fut ministre des finances sous Napoléon III.

Le château se compose d’un corps de logis du XVIIe siècle, flanqué de deux tours qui sont datées du XVe siècle. Le logis rectangulaire s’élève sur trois niveaux. Les deux premiers sont percés de baies rectangulaires et présentent un œil de bœuf de forme elliptique. Quant au troisième niveau, situé sous les toits, il est ouvert par des lucarnes bastières ou jacobines. D’autre part, des restes de colombages se trouvent dans la zone qui précède immédiatement l’abrupte toiture d’ardoises. Cette dernière se termine par un épi de faîtage de zinc et possède trois cheminées imposantes.

Les deux tours sont solidement maçonnées en pierre de taille. Elles possèdent des mâchicoulis qui reposent sur des corbeaux droits. Dans la partie supérieure, elles sont percées de baies carrées. Enfin, la présence d’archères, ces petits orifices circulaires destinés au tir de flèches, confirme la vocation défensive de ce château.

Le dispositif défensif que présente le château de Lauterie atteste des perturbations en Périgord. C’est l’un des plus anciens châteaux de Trélissac avec celui de Caussade, lui aussi fortifié.


Patrimoine

  • Propriétaire : privé
  • Précisions sur la datation :

    Réalisation : XVe siècle
    Restauration : XVIIe siècle


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1999). Dictionnaire des châteaux en Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite