Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Julien-de-Lampon > Château de la Tourette

Château de la Tourette

Au sud-est du village de Saint-Julien-de-Lampon, sur une hauteur, se dressent les vestiges du château de la Tourette ou des Tourettes.

Du château de la Tourette, construit au XIVe siècle, il ne reste aujourd’hui plus que des ruines. Son enceinte est néanmoins identifiable. Au XIVe siècle, le château est doté d’une porte à mâchicoulis, de tourelles et de logis dissymétriques. Des extensions sont opérées au XVIIe siècle, mais ne sont plus visibles.

Le château de la Tourette est d’abord le fief des Vassal, l’une des plus puissantes familles périgourdines au XVe siècle. Au XVIIe siècle, il devient l’une des dépendances des Salignac de la Mothe-Fénelon. Avant sa destruction partielle, dont la cause reste inconnue, le château de la Tourette devient une simple métairie.

L’étymologie du nom Tourette vient du latin turris , signifiant « château », puis de l’occitan torretta , signifiant « petite tour ».


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord,, RIS, BibTeX.

Daniel L’Homond (1996). Les Lieux disent, RIS, BibTeX.


Partager cette visite