Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Hautefort > Château de Hautefort

Château de Hautefort

Bâti au XVIIe siècle sur les fondations d’une ancienne forteresse médiévale, le château de Hautefort se dresse au sommet d’une colline enserrée par la vallée de la Beuze, au sud, et la vallée de la Lourde, au nord.

Le château médiéval de Hautefort est mentionné dès le XIe siècle. Il s’agit alors d’une véritable forteresse, propriété des vicomtes de Limoges. Au temps de Bertran de Born, seigneur du cru et troubadour renommé, elle est même réputée inexpugnable.

Au milieu du XVIIe siècle, son propriétaire, le marquis Jacques-François de Hautefort, décide de sa reconstruction. À l’emplacement de l’ancien donjon, au milieu d’une enceinte, il fait ériger un château moderne à la française. Ce palais classique est commencé en 1644 par l’architecte Nicolas Rambourg, avant d’être achevé en 1670 par l’architecte Jacques Maigret.

Le château se compose d’un corps de logis central, flanqué à ses extrémités de deux pavillons carrés, puis de deux ailes en retour d’équerre. Ces deux ailes se terminent par des tours rondes, coiffées de dômes à lanternon.

Lors de la Première Guerre mondiale, le château est transformé en dépôt du 64e régiment d’Infanterie. Puis, pendant la Seconde Guerre mondiale, il est réquisitionné par le Directeur des Musées nationaux afin d’abriter les trésors antiques des départements d’Alsace.

Depuis la mort du baron de Bastard, son ancien propriétaire, le château appartient à la Fondation du château de Hautefort, fondation créée en 1957 par la veuve du baron. Après une première inscription à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, le château est classé Monument Historique par arrêté du 31 octobre 1958.

En 1968, il est victime d’un incendie. Le feu détruit tout le corps du logis. Cependant, la Société du domaine de Hautefort a pu le restaurer entièrement, notamment grâce à l’élan de générosité des Hautefortais.

Aujourd’hui, des visites du château de Hautefort sont organisées et certaines de ses salles peuvent être louées pour des réceptions.


Patrimoine


Informations pratiques

Ouvert au public du 1er mars au 11 septembre

- mars et septembre : le week-end et jours fériés de 14H à 18H

- avril et mai : tous les jours de 10H à 12H30 et de 14H à 18H30

- juin, juillet, août : tous les jours de 9H30 à 19H

Tel. : 05.53.50.51.23

E-mail : contact@chateau-hautefort.com

http://www.chateau-hautefort.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Pierre Babelon “Les étapes de la construction du château neuf”, in Congrès Archéologique nº 156, RIS, BibTeX.

Jacques Lagrange (2005). Le Périgord des Mille et un châteaux, RIS, BibTeX.

Office du tourisme du Pays de Hautefort, RIS, BibTeX.

Dossier de protection de la Direction Régionale des Arts et de la Communication, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Chapelle du château de Hautefort

    Le château de Hautefort dispose en son sein d’une remarquable chapelle bâtie en 1670 et dédiée à saint Éloi.
    L’entrée de cette chapelle se fait par la (...)

    Dordogne - Hautefort
  • Charpente de la tour du Maure

    Les toitures, alternant coupoles et toits à pans, participent pleinement à l’identification de la silhouette du château de Hautefort. Les tours, (...)

    Dordogne - Hautefort
  • Châtelet d’entrée du château de Hautefort

    Situé dans l’aile nord du château de Hautefort, le châtelet d’entrée constitue l’une des plus anciennes parties de l’édifice. Sa construction est en (...)

    Dordogne - Hautefort
  • Escalier du château de Hautefort

    L’escalier d’honneur du château de Hautefort est un élément très important dans l’architecture du bâtiment, mais aussi dans la vie du château. En effet, (...)

    Dordogne - Hautefort
  • Jardins à la française du château de Hautefort

    Les jardins à la française du château de Hautefort sont aménagés sur l’ancienne esplanade, autour de l’enceinte au milieu de laquelle s’élève le (...)

    Dordogne - Hautefort

Partager cette visite