Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Antoine-Cumond > Château de Cumond

Château de Cumond

Situé au cœur d’un parc, le château actuel de Cumond est reconstruit aux XVIIe et XVIIIe siècles à l’emplacement d’un château fort dévasté pendant la guerre de Cent Ans.

Cette demeure est édifiée en 1702 par Jacques d’Arlot de Frugie, issu de la seigneurie de Cumond.

Celle-ci appartient au XIVe siècle aux seigneurs de Cumond, puis elle est divisée au siècle suivant en trois fiefs : Cumont, Sallebœuf et La Courre. Par le jeu des mariages, l’ancienne seigneurie est reconstituée au XVIIIe siècle. La famille d’Arlot de Frugie est donc l’une des plus anciennes du Périgord.

Le logis comprend un corps central flanqué de deux pavillons en saillie. La façade de style classique, rythmée par des pilastres, donne un aspect massif au château. À l’intérieur, un escalier central monumental dessert les pièces disposées en enfilade de part et d’autre.

Des aménagements intérieurs sont réalisés périodiquement par les propriétaires du château qui, depuis sa construction, se succèdent de père en fils.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Paul-Philippe Vogele (2004). Guide des châteaux de France, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Colombier de Saint-Antoine-Cumond

    Saint-Antoine-Cumond abrite un ancien colombier. Typique des paysages périgourdins, il permet de témoigner d’un mode de vie désormais révolu.
    Les (...)

    Dordogne - Saint-Antoine-Cumond
  • Inscription de la porte d’entrée du château de Cumond

    Le commanditaire du château de Cumond, Jacques d’Arlot de Frugie, épouse en 1700 Marie-Claire de la Doire et fait graver une inscription dans la (...)

    Dordogne - Saint-Antoine-Cumond
  • Parc du château de Cumond

    En 1875, Louis-Roger d’Arlot, propriétaire du domaine du château de Cumond, demande à l’architecte paysagiste Bühler de créer le parc. Celui-ci a déjà (...)

    Dordogne - Saint-Antoine-Cumond

Partager cette visite