Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Eyzies-de-Tayac-Sireuil (Les) > Château de Commarque

Château de Commarque

Depuis sa construction, au XIIe siècle, le château de Commarque est le témoin des évolutions historiques de la commune des Eyzies-de-Tayac-Sireuil.

C’est semble-t-il un abbé de Commarque, Garin (1169-1181) ou Randulphe (1195-1201), qui fonde le donjon au XIIe siècle. Cette tour, construite au bord de la falaise, a pour objectif, selon l’hypothèse la plus probable, d’assurer la sécurité du territoire de l’abbaye bénédictine de Sarlat qui était alors très puissante et faisait édifier des tours de garde pour sa défense. Celle de Commarque aurait donc fait partie de ce réseau défensif, avec pour premiers gardiens, un Commarque puis, dès le XIIIe siècle, des Beynac, tous chevaliers de petite noblesse. Au cours du Moyen-Âge, ces deux familles, qui deviendront les principaux co-seigneurs des lieux, seront aussi en querelles fréquentes pour le contrôle de la place. Finalement, les Beynac l’emporteront et, dès le XIVe siècle, ils ajouteront une seconde tour donnant ainsi cet aspect de double donjon que l’on voit aujourd’hui. Les murs de ce donjon mesurent 25 mètres de hauteur avec une épaisseur de 2 mètres.

Un logis, une chapelle et des maisons-tours complètent l’ensemble de ce « milites castrum » appartenant à l’abbaye de Sarlat. Chaque maison-tour entourant le bâtiment principal se compose d’un enclos, d’accès propres et de fossés. Elles appartiennent à des familles de petite noblesse. Omniprésente, la falaise offre un abri à la population et les habitants y aménagent certaines grottes.

Progressivement, une agglomération se développe tout autour du château. Au cours du XIVe siècle, les Beynac acquièrent les justices de Marquay et de Sireuil aux Cendrieux et dominent le repaire de Laussel. Les Commarque achètent quant à eux les fiefs des autres familles ou s’allient à elles par mariage. En 1379 l’union de Pons de Beynac, seigneur de Commarque, et de Philippa de Beynac, scelle les deux familles. Les seigneurs de Commarque deviennent les maîtres de la châtellenie de Beynac et de ses dépendances.

En 1406 les Anglais s’emparent du château et prennent la famille en otage. Elle n’est libérée qu’après versement d’une forte rançon, mais son autorité en ressort très affaiblie. En 1441, les Beynac passent sous la domination du comte de Périgord. L’architecture des bâtiments devient alors plus résidentielle et moins défensive.

Au XVIe siècle, les guerres de Religion éclatent et les Beynac rallient le camp des réformés. En 1569, la prise du château par les catholiques affaiblit encore leur pouvoir déclinant. Suite au siège, la voûte de la grande salle s’effondre. La maison noble est démantelée. Guy de Beynac, dernier châtelain résidant au château de Commarque, meurt en 1656. Son décès signe l’abandon du site, qui tombe peu à peu en ruine.

En 1972, un descendant de la famille, Hubert de Commarque, achète le domaine où il a commencé de longs travaux de restauration des parties les plus endommagées dès 1968. Depuis 1994 les campagnes de rénovation se succèdent et se couplent avec un programme de recherches archéologiques.

Le site du château de Commarque est classé Monument Historique depuis le 2 septembre 1943.

Une visite virtuelle de Commarque (extérieur et intérieur), avec plan de navigation, permet de présenter la plus grande partie des lieux.


Patrimoine


Informations pratiques

Secrétariat Château de Commarque
Tel. 0553220178
secretariat@commarque.com

www.commarque.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine, Médiatiz
Sources

Dominique Audrerie, Pierre Pommarède et Jacques Lagrange (2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.
André Coffyn et Antoine Lebègue (1991). Lascaux, les Eyzies, la vallée de la Vézère, RIS, BibTeX.
DRAC Aquitaine, Service Régional d’Archéologie (2005). Bilan Scientifique 2004, RIS, BibTeX.
Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.
Jean-Jacques Cleyet-Merle, Jean-Pierre Bouchard (1990). Aimer les Eyzies, capitale mondiale de la Préhistoire, RIS, BibTeX.
Deltreuil Léa (2015). Master 1 - Valorisation touristique et développement durable : le cas du château de Commarque, Master 1 - Valorisation du patrimoine et politiques culturelles territoriales, Universite de Pau et des Pays de l’Adour, Pau, 17-18 p. (https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01099867), RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite