Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Aquilin > Château de Boisset

Château de Boisset

Le château de Boisset, à Saint-Aquilin, est bâti sur une colline dominant les villages de Maison-Neuve et de Fenêtre-Basse. Ses propriétaires cultivent une relation étroite avec la commune.

Davantage maison noble que véritable château, l’édifice est construit en 1870 en remplacement d’une ancienne demeure. Le site est en effet occupé dès 1295 par une maison, dite « maison de Boychet » puis « de Boyschet » à la fin du XIVe siècle. La demeure devient le fief d’une famille de Périgueux au XVIIe siècle, les Rastouils.

Plus tard, François-Joseph Descatha, écuyer et chevalier, devient le nouveau seigneur de Boisset, en 1784. Son fils, Ferdinand d’Escatha, fait alors reconstruire le château pour lui donner sa forme actuelle. Celui-ci présente aujourd’hui encore l’aspect d’une maison noble classique, en pierre de taille recouverte d’ardoise. Elle est située au centre d’une exploitation agricole. Les châtelains de Boisset mènent grand train. C’est du moins ce que laissent penser les recensements de la deuxième moitié du XIXe siècle, qui indiquent qu’il y a au moins six domestiques présents au château, et une vingtaine de personnes dans les métairies.

Le château de Boisset est resté la propriété de la famille d’Escatha jusqu’en 2000. L’histoire des châtelains de Boisset et celle de la ville de Saint-Aquilin se confondent, puisque Ferdinand d’Escatha est le maire de Saint-Aquilin de 1888 à 1909, et son fils de 1939 à 1944.


Patrimoine


Informations pratiques

Le château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Les Amis de Saint-Aquilin (2002). Il était une fois... Saint-Aquilin en Périgord, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite