Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Biron > Château de Biron

Château de Biron

Le château de Biron, l’un des plus important du Périgord de par ses proportions et son histoire, est l’ancien fief des Gontaut de Biron, qui le conservent pendant neuf siècles. Cette famille est l’une des plus anciennes du Périgord et chaque descendant apporte sa marque à l’édifice : l’ensemble de la construction s’étend du XIe siècle au XVIIe siècle.

Une forteresse médiévale existe à l’emplacement du château, au XIe siècle. Mais elle subit un incendie au XIIIe siècle. Une fois reconstruite, elle souffre de la guerre de Cent Ans : elle se situe alors à la frontière entre les terres des rois d’Angleterre et des ducs d’Aquitaine.

La bataille de Castillon, en 1453, amorce une période de paix, d’embellissement et de restaurations. Au XVIIIe siècle, le château ne constitue cependant plus qu’une résidence de passage, les propriétaires préférant leur hôtel parisien, et son abandon s’accentue suite à la Révolution.

Ce château comporte deux enceintes. L’enceinte intérieure, des XIIIe et XIVe siècles, protège un logis du XIIe siècle. Les bâtiments d’habitation sont entourés d’une cour comprenant une conciergerie et une chapelle, où se trouvent des tombeaux, remaniée dans le style Renaissance. La cour d’honneur donne accès à un logis Renaissance également, restauré en profondeur, qui abrite des fresques du XVIe siècle.

Le château présente ainsi des traces de fortifications, issues du XIIIe siècle et des éléments d’embellissement caractéristiques du XVIe, puis du XVIIe siècle. Les jardins, le parc et les fontaines qui l’ornent contribuent à témoigner de la grandeur de la célèbre demeure des Gontaut de Biron.

L’édifice est classé aux Monuments historiques en 1928 et appartient, depuis 1978, au département de la Dordogne qui entreprend une campagne de restaurations de grande envergure.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1940)., RIS, BibTeX.

Anne-Marie Cocula (1999). Visiter le château de Biron, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite