Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Badefols-d’Ans > Château de Badefols-d’Ans

Château de Badefols-d’Ans

Ce remarquable château-fort, équipé d’un donjon, est bâti sur la partie la plus haute du village de Badefols-d’Ans.

Près de huit siècles après sa construction, il domine toujours l’ensemble du bourg, ainsi que la vallée de Hautefort.

Mentionné dans des actes dès 1292 sous le nom de « repaire de Badefou », le château de Badefols-d’Ans est alors rattaché à la châtellenie d’Ans, la plus importante châtellenie de la Vicomté de Limoges.

La guerre de Cent Ans le détruit en partie, mais au fil du XVe siècle la châtellenie d’Ans se repeuple et s’enrichit, ce qui permet au seigneur de reconstruire le château.

La base du donjon date ainsi du XIIIe siècle, tandis que la construction des parties supérieures remonte au XVe siècle. Le corps de logis, épaulé par deux tours d’escaliers, correspond à cette deuxième campagne de construction du château.

Enfin, au cours du XVIIe siècle, une aile d’habitation et une haute terrasse viennent s’ajouter à l’ensemble fortifié et lui donnent son aspect définitif.

Appartenant d’abord aux Badefols, le château devient, après de nombreuses alliances, la propriété des Bonneguise en 1762. Puis, au cours du XIXe siècle, il compte plusieurs propriétaires successifs, notamment le comte Jehan de Lestrade de Conty.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille du comte de Lestrade est arrêtée par les Allemands pour avoir caché des armes dans son château. Le 1er avril 1944, le château est incendié par le détachement de SS du général Brenner.

Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1947, le château de Badefols-d’Ans a été en partie restauré.

Les propriétaires actuels du château sont les trois descendants de Jehan de Lestrade. En compagnie de leurs héritiers, ils se sont organisés en société afin de sauvegarder ce patrimoine.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

Dossier de Protection de la Direction Régionale des Arts et de la Communication, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1966). Le Périgord des châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.

Jacques Lagrange (2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite