Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Bassussarry > Château d’Urdains

Château d’Urdains

Datant du début du XIXe siècle, le château d’Urdains est la dernière demeure du comte Garat, sénateur du Premier Empire.

Natif de Bayonne, Dominique Joseph Garat est élu député aux États Généraux du Labourd en 1789. Avocat, journaliste et essayiste, il devient ministre de la Justice en 1792 à la place de Danton, puis ministre de l’Intérieur l’année suivante.

Par la suite, professeur puis ambassadeur à Naples, Garat est finalement nommé sénateur en 1799, puis comte d’Empire en 1808.

Mais malgré son parcours parisien et européen, Garat n’en demeure pas moins attaché à la région qui l’a vu naître et décide donc de faire construire un château à Bassussarry afin de s’y reposer et d’y passer les dernières années de sa vie. Garat meurt au château d’Urdains le 9 décembre 1833.

Dans l’Histoire, Dominique Joseph Garat est surtout connu pour être celui qui, le 20 janvier 1793, annonce à Louis XVI sa condamnation à mort.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

www.bassussarry.fr, RIS, BibTeX.

Manex Goyhenetche (2005). Histoire générale du Pays Basque, tome 5, RIS, BibTeX.


Partager cette visite