Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Excideuil > Château d’Excideuil

Château d’Excideuil

Le château fort d’Excideuil est fondé dès les XIe et XIIe siècles par les vicomtes de Limoges à l’emplacement d’un ancien donjon en bois probablement érigé au temps des invasions normandes. Les vicomtes installent cette forteresse, car ils veulent agrandir leur domaine et convoitent la province voisine du Périgord. Son emplacement est stratégique, car elle est environnée de marécages.

Cette forteresse connaît un destin tumultueux, elle est assiégée à plusieurs reprises, notamment par Richard Cœur de Lion. D’abord propriété des vicomtes de Limoges, le château est vendu par Henri IV en 1582 aux vicomtes de Cars, puis il passe aux princes de Chalais, aux Talleyrand-Périgord, qui le donnent aux Hospices de Chalais en 1883.

Perché sur une butte dominant le bourg, le château conserve ses deux donjons romans en pierre (XIIIe siècle) reliés par une haute courtine, de plan carré sans contreforts.

On accède à la forteresse par une première porte fortifiée, puis par un châtelet du XVe siècle, repris au XVIIe siècle, encadré par deux pavillons de garde et muni d’un pont-levis entre des tourelles en encorbellement. Autour du corps de garde se trouvent les communs, greniers, écuries et recettes reconstruites au XVIIe siècle.

À l’intérieur, les cours sont séparées par desterrasses.

À l’est, à côté d’une tour carrée du XIIIe siècle, se trouve le corps de logis Renaissance à tourelle. Il comprend une chapelle voûtée d’ogives et décorée de fresques.

Il est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1927.


Patrimoine


Informations pratiques

Accès au château uniquement possible sur la voie communale. Le château se visite en partie.

Le corps du bâtiment, la chapelle et les donjons ne se visitent pas.

Entrée libre toute l’année.

Office du tourisme:09.52.68.95.56


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1981). Le Guide des châteaux de France, Dordogne, RIS, BibTeX.

Dominique Repérant (1988). Le Périgord des châteaux et des manoirs, RIS, BibTeX.


Partager cette visite