Accueil > Dordogne > Périgord Noir > La Boissière-d’Ans > Château d’Ans

Château d’Ans

Bâti au XIVe siècle, le château d’Ans connaît de nombreuses vicissitudes avant d’être finalement reconstruit.

Au XIVe siècle, le château d’Ans appartient à une châtellenie relevant du vicomte de Limoges et de l’archevêché d’Angoulême. Profondément altéré par les différents conflits qui ont lieu dans la Région, il est reconstruit à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle.

En 1603, Henri IV, endetté vend le château, le bourg et la paroisse de la Boissières, pour 17500 livres, à Jean de Marqueyssac, apparenté aux Hautefort et propriétaire du château de Marqueyssac. Au milieu du XVIIe siècle, le moulin de la Boissière d’Ans est transformé en forge. Le château, qui n’est habité qu’occasionnellement, tombe en ruines.

Sur cet emplacement, Jean Festugière, alors propriétaire des lieux, fait construire en 1814 une maison de maître encore visible de nos jours.


Patrimoine


Informations pratiques

Ce château ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord : châteaux, manoirs, gentilhommières, chartreuses, maisons-fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite