Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Veyrines-de-Vergt > Chartreuse Les Tilleuls

Chartreuse Les Tilleuls

La chartreuse Les Tilleuls est un édifice de style classique, situé sur la commune de Veyrines-de-Vergt. Il utilise des astuces visuelles intéressantes qui modifient sa perspective et son équilibre.

Après avoir été ravagé par la guerre de Cent Ans, les guerres de Religion et les révoltes des « croquants », le Périgord profite d’une période de calme jusqu’à la Révolution française. La paix civile favorise notamment un renouveau des formes architecturales dans un style plus simple et mesuré (architecture dite classique).

La chartreuse se situe sur un plateau déboisé d’où elle domine le village de Veyrines-de-Vergt. On pénètre sur le domaine par une allée de tilleuls dont tire son nom la propriété. La maison se tient en léger décalage par rapport à l’axe de l’allée. Elle repose sur un étage de soubassement sans fenêtre, ce qui permet de compenser la dénivellation du terrain. L’aspect long et bas du bâtiment rappelle celui de la chartreuse du Cardou (à Baneuil).

Le toit est formé de deux pentes : « le brisis » pour la partie la plus raide, et « le terrasson » pour la partie plus douce. Le terrasson forme ici la partie supérieure du toit à l’italienne. Comme au Cardou, les ailes de l’édifice sont simulées dans le terrasson qui présente une brisure identique à celle de la toiture dressée. Le terrasson de la partie centrale est presque plat et couvert de tuiles canal, qui assurent une bonne étanchéité.

Par ailleurs, la façade ouest de cette chartreuse de Veyrines-de-Vergt ne comporte que trois baies. Cependant, pour donner plus de rythme à la façade, l’architecte a esquissé cinq travées virtuelles en réalisant une file de lucarnes à fronton triangulaire. En revanche, la façade est est bien percée de cinq baies à linteau droit et comporte des houteaux (lucarnes à deux ou trois pentes) dans la toiture.

La chartreuse Les Tilleuls est bien conservée et constitue un bel exemple d’une forme d’architecture typiquement périgourdine.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Marie Bélingard, Dominique Audrerie, Emmanuel Du Chazaud, André Chastel (2000). Le Périgord des chartreuses, RIS, BibTeX.


Partager cette visite