Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Vivien > Chartreuse du Roc

Chartreuse du Roc

En 1754, cette chartreuse est connue sous le nom des Pénissoux. Bâtie sur l’emplacement d’une ancienne forteresse médiévale, elle en a conservé la terrasse.

Les premiers propriétaires en sont les Grailly. N’ayant que des filles pour descendants, le domaine passe par alliance entre les mains de la famille de Ségur qui possède déjà de nombreuses terres en Périgord.

À la fin du XIXe siècle, il appartient à la famille des Nadau de Treuilh puis des Vinsot. L’histoire locale raconte que, durant la Révolution, l’archevêque de Bordeaux cache les trésors de l’église dans un souterrain accessible par les caves du château.

En 1903, c’est un autre trésor qui est révélé par une note écrite par Édouard Feret : la qualité du vin produit en ces lieux.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette chartreuse ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Marie Bélingard (2000). Le Périgord des chartreuses, RIS, BibTeX.

Jacques Reix (2006). Mémoire en image, Châteaux et Castelets en pays vigneron, RIS, BibTeX.

Jacques Lagrange (2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite