Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Le Bugue > Chartreuse de La Terrasse

Chartreuse de La Terrasse

Situé au sud-est du Bugue, le hameau de La Terrasse abrite une magnifique chartreuse.

En Périgord, une chartreuse est une maison de campagne construite à la fin du XVIIe siècle ou au début du XVIIIe siècle. Cette période de paix civile entraîne de profonds changements, en particulier sur le plan architectural : la maison forte n’est alors plus de mise et vient le règne de la maison de maître, comme la chartreuse.

D’un point de vue architectural, la chartreuse s’inspire des couvents de chartreux, dans lesquels un cloître dessert les cellules des moines, ainsi que les lieux de vie comme la bibliothèque, la chapelle, l’accueil, l’intendance, etc. Elle se compose donc généralement d’un corps de logis de forme rectangulaire sans niveau supérieur et de pavillons carrés en retour d’angles. Les toits sont très pentus et percés de petites fenêtres de forme triangulaire qu’on appelle des houteaux, ou des lucarnes sculptées.

La chartreuse de La Terrasse reprend les principaux critères architecturaux des chartreuses. Néanmoins, une variante dans la construction apparaît ici : l’édifice ne possède pas de communication directe avec l’extérieur et il s’élève sur des caves. Par ailleurs, le corps de logis s’entoure de deux jolies tours à étages. Enfin, les communs sont dans l’axe de la maison et portent la longueur de la façade à une cinquantaine de mètres.

On peut comparer la chartreuse de La Terrasse du Bugue à celle de Borde-Labour.


Patrimoine


Informations pratiques

La chartreuse de La Terrasse ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Marie Bélingard, Dominique Audrerie, Emmanuel du Chazeaud, André Chastel (2000). Le Périgord des chartreuses, RIS, BibTeX.

Jacques Lagrange, Dominique Audrerie, Pierre Pommarède (2005). Le Périgord des mille et un châteaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite