Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Saint-Jean-d’Eyraud > Chartreuse de Caville

Chartreuse de Caville

Au cœur des bois, près de L’Eyraud, la chartreuse de Caville jouit d’une position privilégiée au sein de la commune de Saint-Jean-d’Eyraud.

La cour d’arrivée est encadrée de deux granges à toiture brisée. La chartreuse, du XVIIIe siècle, se compose d’un pavillon à pilastres d’angles à bossages, recouvert d’un toit à la Mansart. Malheureusement, il semble que le pavillon sud, qui aurait donné la symétrie à l’ensemble, n’ait jamais existé.

La façade sur cour est percée de dix baies à linteau droit. Celle donnant sur le jardin est plus hiérarchisée. La porte-fenêtre centrale, boisée d’une imposte, est ainsi encadrée de deux fenêtres et de deux autres baies. Ces dernières sont à linteau droit. Le pavillon est quant à lui percé d’une baie importante à linteau segmentaire.

La Caville est l’ancienne propriété de la famille Veyssières-Caville. Au début du XXe siècle, c’est Émile Cantenat qui occupait la chartreuse.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette chartreuse ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Marie Bélingard, Dominique Audrerie, Emmanuel Du Chazeaud, André Chastel (2000). Le Périgord des chartreuses, RIS, BibTeX.


Partager cette visite