Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Charre

Charre

Charre est un village limitrophe de la Soule, l’une des provinces du Pays basque. Il est aussi dominé par un château, construit à la fin du XIIIe siècle, sur un ancien oppidum romain. Une foule de récits belliqueux et fantastiques habitent l’âme de cette commune.

Au cours du bas Moyen Âge, Charre fait partie de la ceinture de défense occidentale de la vicomté de Béarn. Le village se place d’abord comme avant-garde de Sauveterre, puis de Navarrenx. Le territoire de la Soule anglaise, appartient alors au vicomte de Dax.

En 1287, Gaston VII de Monclade, fait construire le château pour surveiller le gué de Cherbeleys. C’est à cet endroit que l’on fait passer l’artillerie lourde. Elle est entreposée dans une garnison fortifiée, aménagée dans l’enceinte du village.

Certaines maisons portent encore les traces de l’enceinte, englobées dans leurs murs. En 1385, le dénombrement de Gaston Fébus compte 27 feux (foyers). À cette époque, Charre ressort du bailliage de Sauveterre.

L’histoire du village comporte également de nombreuses légendes. La plupart d’entre elles tournent autour de trois fontaines aux vertus curatives. La première, celle de Saint-Jean d’été, guérit l’eczéma ; celle de Tiyury redonne fertilité à ceux qui conçoivent un enfant à ses pieds. La dernière, celle de Saint-Jean d’hiver, est spécialisée dans les soins du bétail. Une autre légende met en scène douze fées, dont sept bénéfiques et cinq maléfiques, qui se réunissent tous les soirs au lieu-dit, Las Carrerrarres.


Commune

  • Superficie : 1141 hectares
  • Population : 227 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Soule, le Saison, l’Apaure

  • Origine du nom et description du blason :

    Charre vient du basque xarra qui signifie « broussaille » ou « bois taillé ». Au fil du temps, le nom du village tourne autour de cette orthographe. De 1100 à 1300, il s’appelle Xsarra, Xtarra en 1400, Exarre en 1548, et enfin Charre à partir de 1618.


Informations pratiques

Mairie de Charre : 05.59.38.68.09

http://www.cc-navarrenx.fr/index.php?id=266

Office de tourisme du canton de Navarrenx : 05.59.38.32.85

http://www.bearn-gaves.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=39


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association CHAR, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Croix de mission de Charre

    Elément de dévotion et monument mémorial, la croix de mission de Charre conserve le souvenir de deux évènements marquants.
    La croix en métal forgé (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Charre
  • Église Saint-Pierre

    L’église primitive de Charre disparaît, au cours des guerres de Religion, comme la plupart des lieux de culte catholiques en Béarn. Elle est donc (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Charre
  • Fronton de Charre

    La commune de Charre possède un traditionnel fronton, élément presque indispensable dans le paysage d’une commune béarnaise.
    Construit suivant la (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Charre
  • Monument aux morts de Charre

    Le monument aux morts de Charre affiche clairement son attachement aux valeurs patriotiques.
    Un coq chantant en bronze est perché au sommet de (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Charre
  • Pont de Charre

    Ce pont de facture moderne, est un ouvrage primordial pour le village de Charre.
    Il enjambe le Saison, affluent du gave d’Oloron et permet aux (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Charre

Partager cette visite