Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Vézac > Château de Marqueyssac à Vézac > Chapelle Saint-Julien

Chapelle Saint-Julien

L’originalité du château de Marqueyssac, dans la commune de Vézac, réside dans les jardins aménagés à la fin du XVIIe siècle par Le Nôtre ou l’un de ses élèves (un certain Pochier) et embellis dans la seconde moitié du XIXe siècle par Julien de Cerval. Dans ces jardins, on peut notamment voir une chapelle de style néogothique, dédiée à saint Julien.

La chapelle est construite dans la seconde moitié du XIXe siècle. Elle fait partie des travaux d’embellissement des jardins de Marqueyssac, entrepris par Julien de Cerval entre 1861 et 1893. Celui-ci a en effet hérité du château, juché sur un bastion dominant le cours de la Dordogne, en 1861. Il en fait un lieu de repos et de méditation.

On retrouve cette recherche de spiritualité dans l’édification d’une chapelle, dans la partie ouest du bastion, à l’aplomb de la Dordogne. La chapelle s’inscrit, par son style, dans l’architecture de la seconde moitié du XIXe siècle, marquée par un retour aux styles anciens : elle adopte le style néogothique. En témoigne la façade occidentale avec sa rosace et son portail en arc brisé. Celle-ci est également ornée d’une dédicace latine : « D.O.M. INV. S. JULIANI » signifiant « Au Dieu tout puissant et très grand sous l’invocation de saint Julien ».

Cette chapelle a probablement été visitée par le pape Pie X, alors évêque de Mantoue. Il a en effet été invité, dans les dernières années du XIXe siècle, par le baron Maximilien d’Erp, gendre de Julien de Cerval et diplomate belge, à séjourner au château de Marqueyssac. Une pierre porte le nom de « siège du pape » : ce serait à cet endroit que le futur pape aimait méditer.

Julien de Cerval est aussi à l’origine de la construction d’un petit bâtiment d’architecture italienne à l’ouest du bastion (appelé la loggia, à l’entrée du parc), ainsi que de l’aménagement des allées sinueuses avec escaliers, des rocailles et des trois cabanes en pierre sèche.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Alcide Carles (1986). Dictionnaire des paroisses du Périgord. Titulaires et patrons du diocèse de Périgueux-Sarlat, RIS, BibTeX.

, Les jardins suspendus de Marqueyssac, RIS, BibTeX.


Partager cette visite