Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Chapelle-Grésignac (la)

Chapelle-Grésignac (la)

La commune de La Chapelle-Grésignac se situe au nord-ouest du département de la Dordogne, dans le canton de Verteillac, à la frontière du département de la Charente. Le bourg domine la vallée de la Pude.

L’origine de la commune de La Chapelle-Grésignac remonte à l’époque médiévale, dont il reste comme témoins les vestiges d’une église romane datée du XIIe siècle et une motte, au lieu-dit Grésignac.

Ce « fort gaulois », où l’on retrouve de nombreuses pièces de monnaie, est identifié en 1981 comme un site castral.

À cette époque, la motte, ou « castrum de Greziniaco », est une place forte destinée à la surveillance de toute la vallée de la Pude qu’elle surplombe. Elle symbolise la puissance des seigneurs angoumoisins de Lageard, sires de Grésignac et de Cherval, qui dépendent alors de l’évêché d’Angoulême.

On signale également des activités économiques relativement importantes au XVIIIe siècle et jusque dans la seconde moitié du XXe, comme l’atteste la présence de deux moulins, aux lieux-dits Moulin Cacaud et Moulin de Galy. Ceux-si sont aujourd’hui restaurés en maisons d’habitation.

En 1827, la commune de La Chapelle-Grésignac fusionne avec celle de Cherval. Mais en 1841, cette fusion est annulée et La Chapelle-Grésignac est rétablie.

Aujourd’hui les principales activités de la commune sont la culture du maïs, la polyculture et l’élevage. La Chapelle-Grésignac propose quelques jolis sites naturels avec ses étangs et la vallée de la Pude.


Commune

  • Nom des habitants : Les Chapellois, les Chapelloises
  • Superficie : 69500 hectares
  • Population : 131 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lizonne, la Pude

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune est attesté dès le XIIIe siècle sous sa forme latine : Capella de Grasinhaco. Puis on note la graphie La Chapelle Gresinhac au XVIe siècle. Le terme chapelle renvoie à l’église du lieu, désignée ainsi, Grésignac indique un nom d’homme gallo-romain, Graecinius , suivi du suffixe locatif - acum , soit « le domaine de Graecinius ».


Informations pratiques

Mairie de La Chapelle-Grésignac : 05.53.91.00.61. Ouverture : le mardi de 14h à 18h et le samedi de 9h à 12h30.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite