Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Chapelle-Gonaguet (la)

Chapelle-Gonaguet (la)

La Chapelle-Gonaguet contient des éléments architecturaux défensifs qui témoignent du passé mouvementé de la région.

La Chapelle-Gonaguet est un village composé de l’association, en 1809, de Gonaguet et du village de Merlande. En 1143, le prieuré de Merlande est fondé par Élie Audouin, second abbé de l’Abbaye de Chancelade. Il se développe, mais subit vite les conflits de la guerre de Cent Ans. En effet, il est ravagé par les troupes anglaises en 1170. Il est reconstruit peu après.

La paix relative qui règne au début du XVIe siècle est à nouveau troublée par les affrontements entre protestants et catholiques. Les guerres de Religion dévastent les campagnes et le prieuré est à nouveau victime des combats. C’est à cette période que le prieuré de Merlande se dote d’éléments architecturaux de défense. La maison forte des Genêts est aussi bâtie à cette période.

Ce sont ensuite les Croquants qui se révoltent contre les taxes abusives au XVIIe siècle, mais cela n’empêche pas la commune de se développer. La chartreuse des Landes est d’ailleurs édifiée au début de ce siècle.

La Chapelle-Gonaguet vit actuellement de la sylviculture, de l’élevage et de polyculture agricole (maïs, tournesol, blé, orge, colza essentiellement). La commune bénéficie aussi du développement touristique dans le Périgord.


Commune

  • Nom des habitants : Chapellois, Chapelloises
  • Superficie : 197 hectares
  • Population : 863 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune, notamment Gonaguet, est formé par un nom de lieu « Agonac » suivi du suffixe - et qui donne par là une indication de taille. On peut le traduire par le « Petit Agonac ». À la fin du XIIe siècle, on relève le nom de « Capella d’Agonaguet ». Au XIVe siècle, on trouve la forme latinisée « Gonaguetam », dont le suffixe est supprimé par la suite.


Informations pratiques

Mairie de La Chapelle-Gonaguet : 05.53.03.52.80

www.perigord.tm.fr/~lachapellego/

Office de tourisme de Saint-Astier : 05.53.54.13.85


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.

Collectif (1993). Dordogne Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite