Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Molières > Enceinte néolithique et maison forte de Sigoniac > Chapelle de Sigoniac

Chapelle de Sigoniac

Au Haut Moyen Âge, le site de Sigoniac voit l’implantation d’une chapelle, aujourd’hui disparue.

La christianisation du site de Sigoniac daterait d’avant le Xe siècle. Ainsi, au Haut Moyen-Age, il semblerait qu’une chapelle ait été construite à l’emplacement de l’actuelle maison forte du XIIIe siècle. Le propriétaire en a retrouvé des traces en creux. Un culte marial, dédié à la Vierge, a alors lieu dans cette chapelle. Avant la construction de cet édifice, les cultes sont célébrés dans le souterrain situé en dessous.

La chapelle primitive est détruite, certainement au XIe siècle, et laisse place par la suite à la construction d’une maison forte au XIIIe siècle.


Patrimoine


Informations pratiques

Site néolithique de Sigoniac 24480 Molières, 05 53 27 25 11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Richard Deschuytter, Sigoniac, site néolithique, celtique et médiéval, RIS, BibTeX.

Michel Barbaza (1999). Les civilisations postglaciaires, la vie dans les forêts tempérées., RIS, BibTeX.

Luc Laporte et Charles-Tanguy Le Roux (2004). Bâtisseurs du néolithique, mégalithisme de la France de l’ouest, RIS, BibTeX.

Vencelslas Kruta (2000). Les celtes, histoire et dictionnaire, des origines à la romanisation et au christianisme, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Tête de femme de la chapelle de Sigoniac

    Dans les vestiges du rez-de-chaussée de la maison forte de Sigoniac, les fouilles archéologiques ont permis de mettre à jour une tête de femme (...)

    Dordogne - Molières

Partager cette visite