Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Prigonrieux > Chapelle de Peymilou

Chapelle de Peymilou

En 1865, en même temps que la construction d’une école à Peymilou, lieu-dit éloigné du bourg de Prigonrieux, la population réussit, par l’intermédiaire du Marquis de la Valette, et grâce à une souscription collective, à convaincre la mairie de faire construire une chapelle.

C’est chose faite en 1868. La cloche y est baptisée le jour même, avec pour parrain le maire de Prigonrieux, et comme marraine Lucile de Termes. Le Marquis de la Valette meurt à Paris en 1881. Ses obsèques ont lieu dans la chapelle.

En 1905, la loi sur la séparation de l’Église et de l’État est mal perçue, notamment par les habitants de Peymilou, qui ont financé eux-mêmes leur chapelle et n’entendent pas laisser le receveur des domaines effectuer un inventaire qui les lèserait. S’en suivent des échauffourées nécessitant l’intervention de la gendarmerie.

Cette chapelle, ancien objet de litiges, a depuis été restaurée.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite