Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Beauregard-et-Bassac > Chapelle de Bassac

Chapelle de Bassac

Important centre de pèlerinage du Moyen Âge à la Révolution, cet édifice roman est la fierté du village de Bassac. Le culte n’est rétabli dans la chapelle de Bassac, rattaché à Beauregard, qu’en 1821. Dès lors, l’édifice connaît plusieurs vagues de restauration, en 1873, 1954 et 1986.

Bâtie selon un plan de croix latine, orientée, soit tourné vers l’Orient, Notre-Dame-de-la-Nativité comprend deux chapelles latérales et un chevet plat.

Elle conserve plusieurs éléments romans : une courte nef sans ouverture, des piliers carrés dans le chœur, la trace d’une ancienne porte sur le mur nord et un portail à quatre voussures amples en plein cintre retombant sur des jambages à tailloirs sculptés.

Son schéma est rare en Périgord : le chevet est d’un volume plus important que la nef. Le chœur date de l’époque gothique, il est couvert d’une croisée d’ogives. Les chapelles et le clocher-mur datent probablement de la charnière des XVIe et XVIIe siècles.

La chapelle de Bassac est encore entourée du cimetière, où l’on peut observer d’anciennes pierres tombales. Sa Vierge est à nouveau vénérée.


Patrimoine


Informations pratiques

Tél. mairie : 05.53.82.98.29


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Mélanie Laporte (2003). Les Édifices religieux du canton de Villamblard, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Retable de la chapelle de Bassac

    La chapelle de Bassac abrite deux retables : l’un est minutieusement sculpté dans le bois et présente une riche ornementation.
    Généralement placés (...)

    Dordogne - Beauregard-et-Bassac
  • Vierge à l’Enfant de la chapelle de Bassac

    La chapelle Notre-Dame de la Nativité, à Bassac, conserve en son sein une statue de la Vierge à l’Enfant en pierre datant du XVIe siècle.
    La facture (...)

    Dordogne - Beauregard-et-Bassac

Partager cette visite