Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Cette-Eygun

Cette-Eygun

Cette et Eygun sont à l’origine deux villages éloignés, dont les destins se trouvent réunis à la Révolution. Cette domine Eygun par son altitude, mais les deux villages se caractérisent par leur aspect montagnard, une situation privilégiée qui les a souvent préservés des affres de l’histoire.

Un cromlech et un important tumulus témoignent de l’ancienneté d’occupation du territoire. Le village de Cette possède également une église romane autour de laquelle s’est développée la commune. Eygun, quant à elle, s’est développée grâce à sa situation sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Au Moyen Âge, il compte une quarantaine d’oustaüs.


Les paysans avaient certaines croyances et rites ; avant l’aurore, le matin de la Saint-Jean, ils plantaient dans leurs champs une branche d’aubépine sauvage afin de les protéger.

Située au sein de la vallée d’Aspe, Cette-Eygun voit son économie essentiellement orientée vers l’agriculture et l’élevage. La fabrication de fromages fermiers constitue également l’une de ses ressources.

La commune est également connue pour son tourisme gastronomique, avec l’hôtel-restaurant Le Château d’Arance , et l’auberge espagnole La Toison d’Or .


Commune

  • Superficie : 1897 hectares
  • Population : 95 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le gave d’Aspe

  • Origine du nom et description du blason :

    Cette serait à rapprocher de Sète dont la racine signifierait « montagne », mais il est peu probable que cette hypothèse soit la bonne. Eygun ressemble un peu à Igon dans le canton de Nay et aurait une origine basque voulant dire que c’est un endroit où il y a des joncs.


Informations pratiques

Mairie de Cette-Eygun : 05 59 34 74 06

Office de tourisme de la Vallée d’Aspe : 05 59 34 57 57


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite