Accueil > Gironde > Langonnais > Cérons

Cérons

Située sur un axe de passage en bordure de la Garonne, la commune s’implante dès le XIe siècle. Dotée d’un riche patrimoine, Cérons est aussi une appellation de vin de Bordeaux à part entière.

Cérons est la seule localité des environs citée dans l’itinéraire d’Antonin ( Itinerarium Antonini Augusti ), probablement en raison de la présence d’un gué sur la Garonne utilisable à marée basse. Cette particularité en fait évidemment un site stratégique dès l’époque gallo-romaine.

Une paroisse est attestée au XIe siècle, avec l’église Saint-Martin, mais elle semble dépourvue de bourg, car plusieurs hameaux se développent au fil du temps et de manière dispersée. Au Moyen Âge, elle devient un point de passage de la Garonne vers l’hospice de Cadillac, sur la route de Saint-Jacques de Compostelle.

Relevant de la prévôté royale de Barsac, Cérons en fait toujours partie à la fin du XVIIIe siècle. Elle ne comporte pas de seigneurie à proprement parler, mais plusieurs grandes familles y ont des fiefs.

La commune qui borde la Garonne est également traversée par deux ruisseaux, le Saint Cricq et la Gargalle, qui étaient autrefois des affluents du Ciron qui avait son embouchure à Cérons. Il a été détourné de son lit initial au 16e siècle par les bénédictins. Il se jette dans la Garonne à Barsac. Son cours est de 70km. À l’est, dans le bas de la commune, la plaine inondable de la Garonne est occupée par l’agriculture (principalement en maïs). Les vignes qui occupent aujourd’hui 182 hectares sont établies au nord de la commune, bordées par un coteau calcaire abrupt, et à l’ouest sur un plateau graveleux.

À partir du XIXe siècle, de nombreuses carrières de pierre sont ouvertes à Cérons et à la même époque, la commune connaît un développement commercial avec la construction du premier pont sur la Garonne dans ce secteur. Cérons est renommé pour ses pierres qui ont servi à voûter l’intérieur de la tour de Corduant à l’embouchure de la Gironde et pour le commerce des bois d’accacia, grande source de revenus pour le pays.

Cérons est connue pour ses vins qui sont représentés par plus de 20 domaines ou châteaux, en diverses appellations : Graves, Graves supérieurs et bien entendu Cérons pour les liquoreux.


Commune

  • Code postal : 33120
  • Nom des habitants : Céronnais ou Céronais, Céronnaises ou Céronaises
  • Superficie : 728 hectares
  • Population : 1347 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    de l’anthroponyme romain Sirius, Sirio ou Sirione.


Informations pratiques

Mairie de Cérons : 05.56.27.01.17

Syndicat d’initiative de Portets : 05.56.67.41.65


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite