Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Celles

Celles

A l’ouest du département de la Dordogne, dans le canton de Montagrier, la commune de Celles est traversée, du nord au sud, par un petit ruisseau, le Tournelude, qui rejoint la Dronne à un kilomètre en aval.

De nombreux vestiges préhistoriques et gallo-romains attestent d’une occupation précoce du territoire de la commune de Celles.

Comme son nom l’indique, Celles a une origine religieuse : des moines, peut-être rattachés à l’abbaye de Peyrat en Charente, fondent ici un prieuré. Et c’est autour d’une chapelle du XIIe siècle, dédiée à saint Pierre, et qui devient église paroissiale au XIVe siècle, que le bourg se constitue.

À partir du XVe siècle, de grandes familles seigneuriales, notamment les Bourdeille, achètent des terres sur la paroisse de Celles et en assurent la prospérité. « Le bourg [...] est beau, grand, espacieulx, garny de grandes quantité de maisons et habitans » nous renseigne une pièce de procédure du XVIe siècle.

Cette vitalité perdure jusqu’au XIXe siècle et même au XXe siècle : de 1882 à 1951, le chemin de fer s’arrête en gare de Celles.

De nombreux bâtiments industriels aujourd’hui désaffectés ou disparus témoignent de cette activité : moulin à vent, à vapeur, une sucrerie, deux brasseries, des séchoirs à chicorée, une tannerie, une raffinerie de sel, une scierie, un atelier de planteuses de pommes de terre, un de montage de charrue, une briquèterie, un tissage mécanique.

La commune de Celles est l’une des plus étendues de l’arrondissement. Le village, aujourd’hui, joue la carte du tourisme en proposant des circuits « Bienvenue à la ferme » et des promenades à thèmes.


Commune

  • Nom des habitants : Cellois, Celloises
  • Superficie : 2783 hectares
  • Population : 552 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Celles - en passant par l’occitan cèla - vient du latin cella , « petite chambre ». Ce mot peut désigner « une cellule de moine », « une chapelle privée » ou « un petit monastère ». Le village s’est appelé Chielles et Chelle au XIIe siècle, Chelles au XIVe siècle, puis Celle en concurrence avec Celles jusqu’au XIXe siècle. La graphie Celles est donc récente.


Informations pratiques

Mairie de Celles : 05.53.91.96.61

Ouverture : le lundi de 8h30 à 12h, du mardi au mercredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h ; et le samedi de 9h à 12h.

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63

http://www.tourisme-perigueux.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

A. Dujarric-Descombes Quelques Notes sur le bourg de Celles, RIS, BibTeX.

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite