Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Cazideroque

Cazideroque

La commune est située sur des coteaux calcaires et bordée au sud par la vallée du Boudouyssou. Les deux « pechs », ou collines, dominant le village favorisent le développement de Cazideroque. Il se fait d’abord autour des deux paroisses, puis après le XVe siècle, autour du seul bourg de Cazideroque.

Bien que les principaux noyaux d’habitation se forment au cours du Moyen Âge, un peuplement préhistorique est attesté en ce lieu. En effet, des fouilles entreprises au nord-est de Cazideroque révèlent la présence d’une occupation plus ancienne. On y découvre des tombes circulaires à incinération, recouvertes de débris de poteries et d’ossements d’animaux datant de l’âge de fer. Depuis peu, des débris de céramique et des ossements humains ont également été mis au jour.

Au XIIe siècle, un premier habitat sédentaire se développe autour de l’église romane. En fait, il existe deux sites castraux sur les « pechs » qui dominent le Cazideroque. Il s’agit des co-seigneuries de Najejouls et de Cazideroque.

C’est surtout après la guerre de Cent Ans que la commune devient importante.Le village de Najéjouls décline très vite autour de l’église Saint-Étienne au profit de celui de Cazideroque.

La plupart des édifices du bourg actuel sont construits à partir du XVIIe siècle. Cazideroque fait alors partie de la commune de Tournon avant d’être définitivement indépendante en 1876.

Aujourd’hui, cette commune compte 264 habitants. Sa principale activité est agricole. Elle est essentiellement concentrée vers la céréaliculture et la pruniculture. Quelques prairies subsistent témoignant d’une ancienne activité pastorale.


Commune

  • Nom des habitants : Cazideroquois, Cazideroquoises
  • Superficie : 1194 hectares
  • Population : 253 habitants (2005)
  • Cours d'eau :

    le Boudouyssou

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom Cazideroque est Cazis de Rocâ qui signifie « aux cases de la Roques ». Il fait référence à un village construit au pied du château. Il est composé des cases, habitations des colons et des serfs rattachés au domaine seigneurial.


Informations pratiques

Mairie de Cazideroque : 05.53.40.79.50

Office de Tourisme de Tournon d’Agenais : 05 53 40 75 82


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Société académique d’Agen (2005). Revue de l’Agenais, RIS, BibTeX.

Lucien Massip (1926). Toponymie de l’Agenais, essai sur l’origine et la signification des noms de lieux de cette province, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite