Accueil > Landes > Adour Chalosse > Cazalis

Cazalis

Cazalis, commune landaise située au cœur de la Chalosse, est un site qui connaît depuis longtemps une occupation humaine. De nombreux vestiges en témoignent.

En effet, on découvre sur ce territoire un biface datant du Paléolithique inférieur et une hache du Néolithique. Outre ces trésors archéologiques, le passage des Romains est perceptible à travers les traces d’un camp près du moulin de Lamarian. Cette présence est confirmée par l’existence, dans la nef principale de l’église, d’un bénitier creusé dans le sommet de la colonne d’un temple érigé sur le site.

Mais il faut attendre 1272 pour trouver une mention relatant la présence du premier seigneur. C’est un hommage rendu au roi d’Angleterre par Guilhem Arnaud de Cazalis. De plus, des pièces de monnaie sont mises au jour dans la motte féodale située près de l’église.

Jusqu’à la Révolution, Cazalis est le siège d’une seigneurie. Au début du XVIIIe siècle, le maître des lieux, sieur Fortisson est connu comme capitaine au service de la Reine. Le château seigneurial est partiellement démoli à la Révolution, puis rasé en 1820.

Aujourd’hui, seuls subsistent une partie de son fossé et des vestiges de l’ancienne chapelle du château datant du XVIe siècle.


Commune

  • Nom des habitants : Cazalisiens, Cazalisiennes
  • Superficie : 513 hectares
  • Population : 134 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune dérive du latin casale signifiant le domaine agricole. Ce nom est à mettre en relation avec la situation du bourg autour d’un château féodal.


Informations pratiques

Mairie de Cazalis : 05.58.79.37.31. Office du tourisme, Place de la République, 40700 Hagetmau, téléphone : 05.58.79.38.26 :

http://www.tourisme-hagetmau.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes Méridionales, du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite