Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Caumont

Caumont

Le territoire de Caumont est occupé depuis une époque antérieure à l’Antiquité. Plus tard, il est organisé par la famille d’Albret, présente dans la commune, voisine et concurrente, de Castelmoront-d’Albret.

À la fin du XIe siècle, le chevalier seigneur de Caumont part en croisade à Jérusalem. L’ancien château dit « de Chaumont » est entièrement détruit et le village rasé.

Après cela, le château des Maures, aujourd’hui Castelmoront-d’Albret, a probablement empêché pendant longtemps l’installation de manoirs ou de maisons fortes autour de ses terres. Il faut donc attendre le XVIe siècle pour voir un château s’implanter à nouveau sur les terres de Caumont, avec Saint-Robert. Celui-ci, autrefois entièrement entouré de douves, n’a conservé que quelques rares éléments d’origine.

En outre, durant la Renaissance, Jeanne d’Albret, mère d’Henri IV, installe confortablement autour de Castelmoront-d’Albret des familles qui lui sont fidèles. Les maisons de Benoist et de Vigier, ainsi qu’un rendez-vous de chasse, une gentilhommière à Maupas et une folie à Ducros, sont alors édifiées.

Le territoire de Caumont conserve quelques vestiges, comme le château dit « des Trois Tours », sans doute construit par la famille d’Albret. En dehors de cette demeure, Caumont abrite une très belle église de souche romane.


Commune

  • Code postal : 33112
  • Nom des habitants : les Caumontois, Caumontoises
  • Superficie : 758 hectares
  • Population : 122 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient du latin calvus , « chauve, dénudé », et de « mont », désignant un mont chauve ou pelé, faisant sans doute référence à la destruction de l’ancien village. Il peut aussi venir du latin calidus , « chaud, brûlant », pour signaler un mont chaud sur une terre aride.


Informations pratiques

Mairie de Caumont : 05-56-71-84-06

Office du tourisme de Pellegrue : 05-56-61-37-80

http://www.entredeuxmers.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Bernard Marquette (1975-1979). Les Albret : les origines, les hommes et le patrimoine, le rôle politique, terres et hommes d’Albret, RIS, BibTeX.

MM. Fenet et fils (1888). Atlas du département de la Gironde, sur délibération du conseil général de Gironde du 23 août 1875, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite