Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat

Cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat

La cathédrale Saint-Sacerdos est l’ancienne église abbatiale de Sarlat. Il aura fallu trois siècles et demi et d’innombrables rebondissements pour que l’évêché parvienne à transformer l’église romane en cathédrale gothique.

Lorsque Sarlat devient le siège d’un évêché en 1317, le premier évêque décide de transformer l’ancienne église abbatiale en une cathédrale digne de ce nom. Mais la guerre de Cent Ans met fin à tout projet architectural. Ce n’est qu’au début du XVIe siècle que l’évêque Armand de Gontaud-Biron décide de lancer les travaux, qu’il confie à l’architecte Pierre Esclache. La vieille église abbatiale est alors en ruine. Le chantier est brutalement interrompu en 1519 par le départ de l’évêque, nommé archevêque de Nazareth. Après un long procès, le chantier reprend vers 1530. Blaise Bernard est désigné comme maître d’œuvre. Mécontent de son travail, l’évêque de Sarlat le renvoie et les travaux sont à nouveau suspendus. Il faut attendre 1682 pour que le chantier reprenne. La cathédrale est achevée en 1685 sous l’épiscopat de François II de Salignac de la Mothe de Fénélon. Son successeur, Pierre-François de Beauvau du Rivau, la dote d’un important mobilier liturgique. La cathédrale présente un plan allongé à collatéraux. La nef et les chapelles sont de style gothique.

Devenue paroissiale après la Révolution, l’église Saint-Sacerdos a échappé, contrairement à l’église Sainte-Marie, à un démantèlement.


Patrimoine


Informations pratiques

Visite autorisée en dehors des offices.

Mairie de Sarlat-la-Canéda : 05.53.31.53.31


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Gilles Ray (1997). Visiter Sarlat et le Sarladais, RIS, BibTeX.

Jean-Luc Aubardier (1998). Sarlat, RIS, BibTeX.

Mireille Bénéjeam, Jean-Maurice Lefort et Bernard Podevin (1999). Sarlat, La cathédrale, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite