Accueil > Gironde > Langonnais > Castillon-de-Castets

Castillon-de-Castets

Castillon-en-Castets est située dans le canton d’Auros. L’église romane et plusieurs maisons nobles témoignent de l’ancienneté de cette petite commune.

Le nom de la commune semble avoir pour origine un château, peut-être au lieu-dit Castéra, mais aucune trace n’en subsiste.

Son territoire, dépendant de la prévôté de La Réole, est à l’origine partagé entre plusieurs féodaux voisins, les châtelains d’Auros, de Castets-en-Dorthe, de Puybarban, l’abbé du Rivet et le commandeur de Pondaurat. Néanmoins, la paroisse offre plusieurs maisons nobles : Le Carpia, Le Cau, La Brette, Rouillac, Cauvignac.

Parmi les familles de Castillon, celle de Baritault domine par sa pérennité en étant effectivement propriétaire depuis 1641 du château du Carpia, soit depuis 360 ans de père en fils. Plusieurs membres de cette lignée sont maires de la commune. Au XIXe siècle, le célèbre archéologue et peintre Léo Drouyn vient souvent chez son ami le comte Hippolyte de Baritault et publie une étude historique sur la commune.

Par ailleurs, la prospérité agraire s’affirme dès le XVIe siècle sur les bonnes terres cultivables de cette terrasse de la vallée de la Garonne. Le tabac, le blé et le maïs sont les cultures traditionnelles de la commune. Les vestiges de cette époque dans l’habitat rural y sont particulièrement nombreux.

De nos jours, l’élevage est toujours pratiqué. Le maïs et les oléagineux quant à eux se développent selon les demandes actuelles.


Commune

  • Code postal : 33107
  • Nom des habitants : Castillonais, Castillonaises
  • Superficie : 446 hectares
  • Population : 215 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du méridional castellum, “ château ”.


Informations pratiques

Mairie de Castillon-en-Castets : 05.56.61.18 ;94

Syndicat d’initiative du canton d’Auros : 05.56.65.47.69


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Léo Drouyn (1892). Monographie de Castillon-de-Castets, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Ancien presbytère de Castillon-de-Castets

    Situé à l’est de l’église de Castillon-en-Castets, en contrebas du cimetière, l’ancien presbytère comporte des témoignages visibles de sa réalisation au (...)

    Gironde - Castillon-de-Castets
  • Château du Carpia

    Le château du Carpia, établi sur un domaine de 133 hectares dans la commune de Castillon-en-Castets, est dans la même famille depuis dix (...)

    Gironde - Castillon-de-Castets
  • Église de Castillon-de-Castets

    L’église romane de Castillon-en-Castets fait l’objet d’une importante restauration au XIXe siècle.
    Si d’importants travaux sont effectués dans (...)

    Gironde - Castillon-de-Castets
  • Maison de la Brette

    Située en haut d’une colline boisée de la commune de Castillon-en-Castets, la maison de La Brette est une des plus anciennes demeures du village. (...)

    Gironde - Castillon-de-Castets
  • Tombe de la famille Duzan

    Le cimetière de Castillon-en-Castets entoure son église. La silhouette romane de l’édifice contraste étrangement avec un monument funéraire à l’allure (...)

    Gironde - Castillon-de-Castets

Partager cette visite