Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Castelnaud-la-Chapelle

Castelnaud-la-Chapelle

Rarement cité aussi modeste aura possédé tant de châteaux : Castelnaud-la-Chapelle, qui domine le confluent de la Dordogne et du Céou, possède un exceptionnel patrimoine architectural, de la forteresse au château Renaissance.

L’implantation humaine du site est ancienne. Ainsi, une trentaine de grottes occupées à la Préhistoire ont été découvertes sur la falaise de Comte.

Dès le XIIe siècle, la paroisse se développe à l’ombre de son château fortifié, le Castelnaud, ou château neuf. La position stratégique de cette forteresse fait des envieux, et Castelnaud est au coeur des conflits entre Français et Anglais durant la guerre de Cent Ans. La région est également violemment touchée par la grande épidémie de peste de 1348.

Au XVe siècle, une relative accalmie s’installe sur la vallée de la Dordogne. Elle permet la construction de plusieurs châteaux à Castelnaud. Ces constructions sont plus agréables à vivre que les forteresses médiévales et répondent mieux aux moeurs de l’époque. C’est le cas du château des Milandes qui sera, au XXe siècle, la demeure de Joséphine Baker.

On peut aussi citer les châteaux de Fayrac des XVe et XVIIe siècles, ou celui de Lacoste édifié au XVIIIe siècle.

De nos jours, la ville vit en grande partie du tourisme, grâce à ses richesses architecturales.


Commune

  • Nom des habitants : Castelnaudariens, Castelnaudariennes
  • Superficie : 2088 hectares
  • Population : 426 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    Le Céou, la Dordogne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village vient de castèl qui désigne un lieu fortifié et de nau qui veut dire neuf.


Informations pratiques

Mairie de Castelnaud-la-Chapelle : 05.53.29.51.21

Office de tourisme de Beynac-et-Cazenac : 05.53.29.43.08

http://www.tourisme-ceou.com

www.cc-perigord-noir.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1997). Dictionnaire d’Amboise, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1996). Carte archéologique de la Gaule, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite