Accueil > Landes > Adour Chalosse > Castelnau-Tursan

Castelnau-Tursan

Le village est situé à environ 3 kilomètres au nord-ouest de Geaune, entre Saint-Sever et Aire-sur-l’Adour. Il s’agit de l’ancien fief de la puissante famille de Castelnau dont le premier seigneur Raymond Bernard est cité dès 1023.

Un de ses descendants, Pierre de Castelnau, baron de Castelnau, Roquefort, Urgons, Jupoy, Vielle, fonde en 1321 la bastide de Geaune qui s’ajoute à ses seigneuries. Pierre de Castelnau fut chambellan de Charles VII et de Louis XI. De nombreux autres membres de la famille s’illustrent au cours de sa longue histoire notamment en se distinguant par des faits d’armes. Un autre personnage connu et important pour la région est Antoine de Castelnau (seconde moitié du XVe siècle) auquel on doit d’avoir rebâti le remarquable château du Lau à Duhort-Bachen. C’est la raison pour laquelle il est également appelé Antoine du Lau.

Les Castelnau sont avant tout une famille versée dans l’art de la guerre et qui se couvre de gloire au cours des conflits de la guerre de Cent Ans, aussi bien du côté anglais que du côté français. Ainsi en 1344, le sire de Castelnau se bat devant Bergerac avec l’armée française, mais lorsque Charles V et Du Guesclin attaquent les Anglais en 1368-1369, Castelnau est avec les Anglais.

Le point d’attache de cette famille reste le château de Castelnau-Tursan.

Le village conserve des éléments de patrimoine remarquables, notamment la motte féodale, témoignage de l’architecture militaire du Haut Moyen Âge et l’église romane.


Commune

  • Superficie : 927 hectares
  • Population : 190 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune est dérivé du latin castellum novum signifiant « château neuf ». Tursan est le nom de l’ancien pagus (subdivision territoriale), nommé Theurssano.


Informations pratiques

Mairie de Castelnau-Tursan : 05.58.44.52.60

Office de tourisme de Tursan : 05 58 44 42 00

http://www.tursan.org/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Castelnau ou motte féodale du Tuc

    Du château de Castelnau, il reste la motte féodale, appelée Le Tuc, témoignage de l’architecture militaire du Haut Moyen Âge.
    Une motte féodale est (...)

    Landes - Castelnau-Tursan
  • Église castrale de Castelnau-Tursan

    L’ancienne église castrale de Castelnau-Tursan, placée sous le vocable de sainte Madeleine, est édifiée à l’époque romane. Elle est placée à l’est de la (...)

    Landes - Castelnau-Tursan
  • Monument aux morts de Castelnau-Tursan

    Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la commune de Castelnau-Tursan fait ériger un monument destiné à honorer le souvenir de ses disparus, (...)

    Landes - Castelnau-Tursan
  • Porche de l’église de castelnau-Tursan

    C’est à l’époque romane qu’est édifiée l’ancienne église castrale de Castelnau-Tursan.
    A l’extrémité occidentale, son portail roman exécuté selon une (...)

    Landes - Castelnau-Tursan
  • Tableau de l’ancienne église castrale de Castelnau-Tursan : la crucifixion

    A l’intérieur de l’église romane de Castelnau-Tursan se trouve une peinture représentant la Crucifixion.
    De grande taille, le tableau date du XVIIIe (...)

    Landes - Castelnau-Tursan

Partager cette visite