Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Casteljaloux

Casteljaloux

Casteljaloux est connue à juste titre pour un passé fertile en évènements et pour ses eaux thermales, attirant visiteurs et curistes.

La ville de Casteljaloux est fondée au IXe siècle. Jusqu’en 1241, elle est le siège d’une commanderie des chevaliers de Saint-Jean. L’histoire de la ville connaît son apogée entre le XIe siècle et le XVIe siècle, où elle est le fief de la célèbre famille d’Albret. Les d’Albret, alliés aux grandes familles de France, ont progressivement agrandi leur territoire et fait de Casteljaloux un centre politique.

Les d’Albret, protestants, font de Casteljaloux la place forte du protestantisme confrontée aux guerres de Religion. La ville résiste et reste fidèle aux huguenots même après la mort d’Henri IV, roi de France et de Navarre, issu de la famille d’Albret. En 1685, l’édit de Nantes, reconnaissant la liberté de culte des protestants, est révoqué par Louis XIV. Beaucoup de protestants sont contraints à l’exil. La ville de Casteljaloux est l’une des premières à en souffrir.

Casteljaloux possède des eaux sulfureuses et ferrugineuses de grand renom, qui lui ont valu l’appellation de Casteljaloux-les-Bains au XIXe siècle. Abandonnée pendant longtemps, la ville redécouvre sa vocation thermale au cours du XXe siècle. Un centre accueille des curistes souffrant de problèmes articulaires.

Casteljaloux est célèbre pour son centre thermal mais aussi pour le lac de Clarens, qui attire de nombreux touristes. La commune propose de nombreuses activités touristiques et des évènements festifs tout au long de l’année.


Commune

  • Nom des habitants : Casteljalousains, Casteljalousaines
  • Superficie : 3059 hectares
  • Population : 4755 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    Une légende raconte que le nom de Casteljaloux serait dû à la jalousie d’un seigneur des environs. Il est en revanche certain qu’au IXe siècle la cité se nomme Castellum Vandalorum , "château des Vandales".


Informations pratiques

Mairie de Casteljaloux : 05.53.93.48.00

Office de Tourisme de Casteljaloux : 05.53.93.00.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

M. Amen, M. Maille (1992). Monographie des villes et villages de France, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Charles-Marie De Lafont-du-Cujula (1999). Lot-et-Garonne : description statistique : géographie, histoire, faune, flore, population, administration, RIS, BibTeX.

Julie Daurel, Hélène Lagardère (2001). Randonnées en Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite