Accueil > Landes > Adour Chalosse > Castandet

Castandet

La commune de Castandet, à l’habitat dispersé, est située à l’est des Landes, dans le Bas Armagnac.

Castandet possède une riche histoire dont plusieurs vestiges sont encore visibles aujourd’hui, notamment des restes de mosaïques, des céramiques et un four de potier.

Les premières traces d’occupation remontent à l’époque gallo-romaine. Si l’existence d’un camp au lieu-dit Lassalle surplombant une métairie reste à prouver, une voie romaine menant à une ancienne villa est bien reconnaissable.

Le Moyen Âge voit l’installation du système féodal marqué par une motte au lieu-dit Lasalle. Puis, sur le plateau à Mouta, on connaît une seigneurie avec château et donjon aujourd’hui disparus.

En 1252, Castandet passe aux mains des Anglais à la suite du mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri Plantagenêt, futur roi d’Angleterre. En 1315, alors que Geoffroy de Rondebœuf est sénéchal des Lannes, le village est érigé en bastide et revient au royaume de France après la bataille de Castillon. Une enceinte est alors mentionnée dans des documents.

Après les heures noires de la Révolution qui mènent le curé de la paroisse à la guillotine, la commune retrouve sa quiétude. C’est alors une époque propice à la reconstruction comme l’attestent le château de Beauregard et l’église. C’est d’ailleurs au XIXe siècle que la poterie réapparaît. On compte jusqu’à 40 potiers. Mais, cette intense activité décline progressivement au XXe siècle avec l’ère industrielle.

Une association a été créée, « les Amis du Patrimoine castandétois », qui s’attache à restituer l’authenticité du village de potiers.


Commune

  • Superficie : 1666 hectares
  • Population : 413 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom « Castandet » est issu du latin castanetum , qui signifie « châtaigneraie ».


Informations pratiques

Mairie de Castandet : 05.58.44.06.68

http://www.cc-paysgrenadois.fr/

Office du tourisme : 05.58.45.45.98

http://www.tourismegrenadois.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et Bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.

, Site de l’office du tourisme du Pays Grenadois, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Vincent-de-Xaintes

    L’église Saint-Vincent-de-Xaintes s’impose comme un symbole de prospérité que connaît Castandet au XIXe siècle grâce à son activité potière.
    Son style (...)

    Landes - Castandet
  • Four Lamothe

    Le four Lamothe est le dernier témoin des quarante fours de potiers bâtis entre 1850 et 1900 à Castandet.
    La plupart des habitants du village y (...)

    Landes - Castandet
  • Monument aux morts de Castandet

    Le monument aux morts de Castandet s’impose à gauche de l’entrée principale de l’église Saint-Vincent-de-Xaintes. Adossé contre le mur, il rappelle aux (...)

    Landes - Castandet
  • Poteries de Castandet

    L’exceptionnel pichet daté du XVe siècle découvert à Castandet révèle une activité potière traditionnelle ancienne.
    La production potière de Castandet (...)

    Landes - Castandet

Partager cette visite