Accueil > Gironde > Libournais > Libourne > Caserne Lamarque

Caserne Lamarque

Au XIXe siècle, Libourne devient une importante ville de garnison, un passé dont atteste encore aujourd’hui la caserne Lamarque dont certains bâtiments remontent au XVIIIe siècle.

Quand une localité ne possède pas de caserne, les habitants sont longtemps tenus d’héberger les soldats qui s’y trouvent à l’occasion de différents conflits. Afin de remédier à cette situation, Libourne décide de se doter de casernes. Les premiers bâtiments sont ainsi construits en 1766 et les travaux se poursuivent progressivement jusqu’en 1828, année de la construction du manège.

Afin de conserver l’harmonie d’ensemble, les différents entrepreneurs se sont efforcés de suivre une certaine symétrie. Ils se sont également inspirés des premières façades construites pour édifier les deux ailes qui accompagnent le bâtiment principal.

Les architectes n’ont pas pour autant renoncé à toute idée d’originalité et c’est par l’architecture des baies qu’elle s’exprime. Les façades font ainsi alterner œil-de-bœuf, fenêtre à meneau, croisillon simple ou double, ou encore fenêtre à fronton. Le bâtiment principal est doté d’une voûte en bois.

La caserne Lamarque de Libourne abrite aujourd’hui l’école de gendarmerie.


Patrimoine


Informations pratiques

La caserne ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Raymond Guinodie Histoire de Libourne et des autres villages et bourgs de son arrondissement, RIS, BibTeX.


Partager cette visite