Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Maurens > Carrière souterraine de pierre de Maurens

Carrière souterraine de pierre de Maurens

La pierre de Maurens se retrouve dans de nombreuses constructions. Il s’agit d’une pierre de calcaire blanchâtre à texture uniforme, à grain fin et homogène, qui pèse 1 663 kg/m3.

Elle est notamment visible dans les églises de Monbazillac, Lembras, La Force, Église-Neuve, Lunas, Saint-Agne, Saint-Pierre d’Eyraud, dont elle constitue les voûtes, et dans de nombreuses constructions de la ville de Bergerac.

La commune de Maurens comprend plusieurs carrières. Ainsi, la carrière de la Tour, appartenant à M. Thomas et exploitée par M. Barthélemy, surnommé le sieur Roch, est ouverte en 1860. Elle est souterraine et se situe à 16 mètres de profondeur. Vaste de 150 ares elle accueille une douzaine d’ouvriers.

Il existe deux autres carrières : celle du Maine (une galerie de 30 mètres) exploitée par M. Bussière, et celle du Coudert (une galerie de 40 mètres), exploitée par M. Idoire. Sous ces carrières se trouve une grotte naturelle retaillée.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Avrilleau (1996). Cluzeaux et souterrains du Périgord, RIS, BibTeX.

Catherine Paoletti Bulletin n° 19 de l’Association Taillefer, connaissance et mise en valeur du patrimoine du Pays de Villamblard, RIS, BibTeX.


Partager cette visite