Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Carignan-de-Bordeaux

Carignan-de-Bordeaux

Le territoire de la commune de Carignan-de-Bordeaux est constitué des coteaux verdoyants creusés par les vallées de Bouteronde, de la Pimpine et du Pian. Les traces d’une présence gallo-romaine en plusieurs points de la commune attestent l’ancienneté de l’occupation de ce site, notamment au lieu-dit Moulin de Saunay où se trouvait une villa.

Au XIIIe siècle, Carignan est divisée en trois juridictions. La partie nord-ouest dépend de la petite prévôté de l’Entre-Deux-Mers, sous la juridiction des maires et jurats de Bordeaux. La partie nord-est appartient à la grande prévôté de l’Entre-Deux-Mers. Enfin, la partie sud relève du captalat de Latresne.

Après la guerre de Cent Ans, le seigneur du château de Carignan, fidèle aux rois ducs anglais, est dépossédé de ses biens par le roi de France Charles VII qui les donne à Pothon de Xaintrailles, capitaine de routiers et compagnon de Jeanne d’Arc. Au XVIe siècle, Carignan subit les troubles des guerres de religion. La maison forte de Canteloup est pillée en 1558. Joseph de Vallier, seigneur des maisons nobles de Talence et de La Peyrine et partisan des réformés, est traîné dans la ville de Bordeaux et décapité devant le palais de L’Ombrière.

Au cours des XIXe et XXe siècles, les châteaux et demeures de viticulteurs se multiplient sur la commune et la proximité de Bordeaux favorise l’agrandissement du village. Malgré cela, la commune conserve une vocation agricole avec notamment un vignoble de grande qualité : les premières côtes de bordeaux.


Commune

  • Code postal : 33099
  • Nom des habitants : les Carignanais, les Carignanaises
  • Superficie : 878 hectares
  • Population : 3434 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    de l’anthroponyme gallo-romain Carenhus.


Informations pratiques

Mairie de Carignan-de-Bordeaux:05-56-21-21-62.

Office du tourisme de Créon : 05-56-23-23-00.

http://www.tourisme-creonnais.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Regaldo Saint-Blancard (1990). “Les noms de nos communes, Notes sur la macrotoponymie du canton de Créon”, in Bulletin de la Société archéologique et historique de Lignan et du canton de Créon, n°18, RIS, BibTeX.

M.-H. Maffre (1986-1987). “Canton de Créon”, in Dossiers du service régional de l’Inventaire d’Aquitaine, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Canteloup

    Dominant la vallée de la Pimpine, face à l’ancien château de la Motte de Cénac, Canteloup de Carignan-de-Bordeaux est cité dans les textes dès 1273. (...)

    Gironde - Carignan-de-Bordeaux
  • Château de Carignan

    La commune de Carignan conserve un magnifique château dont l’aspect rappelle ses fonctions primitives de défense. Situé sur le côté est du village, (...)

    Gironde - Carignan-de-Bordeaux
  • Église Saint-Martin

    L’architecture de l’église Saint-Martin de Carignan-de-Bordeaux édifiée entre deux traditions stylistiques différentes, dans une période de transition, (...)

    Gironde - Carignan-de-Bordeaux
  • Fonts baptismaux de l’église Saint-Martin

    Ces fonts baptismaux de 1637 sont remarquablement conservés, au sein de l’église Saint-Martin de Carignan-de-Bordeaux.
    Monolithes, ils présentent (...)

    Gironde - Carignan-de-Bordeaux
  • L’Adoration des Bergers

    L’huile sur toile représentant l’Adoration des Bergers, conservée en l’église Saint-Martin de Carignan-de-Bordeaux, est un cadeau à la paroisse fait (...)

    Gironde - Carignan-de-Bordeaux

Partager cette visite