Accueil > Landes > Landes océanes > Capbreton

Capbreton

La commune de Capbreton est une station balnéaire de la Côte d’Argent. Elle se situe dans l’arrondissement de Dax, au sud-ouest des Landes, et dans le canton de Saint-Vincent-de-Tyrosse.

On ne connait vraiment l’histoire de Capbreton qu’à partir du XIIe siècle, et l’on situe le premier foyer d’occupation humaine sur son territoire dans le quartier de Bouret, du nom du ruisseau éponyme. Les Templiers y ont une maison et une chapelle au XIIIe siècle, dédiée à sainte Madeleine, ainsi qu’un hôpital (lieu d’accueil), pour les pauvres puis pour les pèlerins.

De 1336 à 1582, Capbreton et Labenne forment une seule et même baronnie, non inféodée. La renommée du grand port de pêche de Capbreton est très importante jusqu’à la fin du XVIe siècle : sur les berges du port de l’Adour transitent alors des pins, de la résine, du liège, du vin de sable, en partance pour l’Espagne, le Portugal, l’Angleterre, la Hollande, mais aussi la Bretagne d’où les bateaux reviennent chargés de poissons séchés (hareng, morue, sardine). L’essor commercial de la commune est tel que la population a pu atteindre, à cette époque, près de trois mille habitants.

Cette prospérité est mise à mal en 1578, avec le détournement de l’Adour vers Boucau. Le port de Capbreton s’ensable et ne reçoit plus que des navires de faible tonnage. À la Révolution, la ville, renommée « Cap Brutus », ne compte plus que cinq cent trente-sept habitants.

L’ancienne cité portuaire connaît un regain de vitalité à la fin du XIXe siècle : la ville se tourne progressivement vers les activités du tourisme, tirant parti de sa situation géographique privilégiée au bord de l’océan. Napoléon III autorise des travaux de réfection du port, mais c’est aussi le début de la mode des bains de mer, et des villas (alors appelées chalets) commencent à se construire à Capbreton.

L’activité touristique, et la révolution de l’ère du surf depuis les années 1970, offrent à la ville de Capbreton un nouvel âge d’or : la population passe de mille habitants à sept mille au cours du XXe siècle. Aujourd’hui, la ville profite pleinement de sa situation de seul port des Landes et de son succès en tant que station balnéaire.


Commune

  • Nom des habitants : Capbretonnais, Capbretonnaises
  • Superficie : 2175 hectares
  • Population : 6659 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    Le Boudigau

  • Origine du nom et description du blason :

    Aucune étymologie n’est satisfaisante pour expliquer l’origine du nom de Capbreton. Si « Cap » vient du gascon et désigne un lieu au bout des terres, la signification de "breton" passionne encore les débats.


Informations pratiques

Mairie de Capbreton 05 58 72 10 09

http://www.capbreton.fr/index.php

Office de Tourisme : 05 58 72 12 11

http://www.capbreton-tourisme.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Agence de Développement Économique et Touristique des Landes (1984). Tourisme et soleil, Landes 2, RIS, BibTeX.

SADIPAC Sud Landais. Association pour la Sauvegarde et la Diffusion du Patrimoine Culturel du Sud-Ouest des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

M. de la Torre (1990). Landes : le guide complet de ses 331 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite