Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Cantois

Cantois

Le territoire de Cantois, particulièrement boisé, est occupé dès la période gallo-romaine.

Des vestiges découverts par l’abbé J. Labbri, ainsi que les toponymes Les Queyrons, Freylon et Meyssau, et d’autres restes découverts dans les environs, témoignent de cette ancienne occupation.

La motte féodale de La Mazerolle signale la continuité de ce peuplement à l’époque médiévale.

La commune a depuis conservé son dynamisme et compte aujourd’hui de grandes entreprises artisanales et viticoles. Le territoire de Cantois comprend une belle église ancienne ainsi qu’une maison noble.


Commune

  • Code postal : 33092
  • Nom des habitants : Cantoisiens, Cantoisiennes
  • Superficie : 799 hectares
  • Population : 173 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    peut-être du latin cantus, “ chant d’homme ou des oiseaux ” ou de canto, “ pays ”.


Informations pratiques

Mairie de Cantois : 05-56-23-92-81.

Office du tourisme du canton de Targon : 05-56-23-63-69.

http://www.targon-tourisme.net


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

A. Dauzat et Ch. Rosataing Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Cloche de l’église Saint-Sernin

    La date de 1553 gravée sur la cloche de Saint-Sernin de Cantois en fait l’une des plus anciennes cloches de Gironde.
    La cloche de l’église (...)

    Gironde - Cantois
  • Église Saint-Sernin

    L’église paroissiale Saint-Sernin de Cantois est édifiée entre les XVIe et XVIIIe siècles.
    La nef de l’église paroissiale, construite dès le XVIe (...)

    Gironde - Cantois
  • Maison noble des Queyrons

    La demeure des Queyrons, située sur le territoire communal de Cantois, est mentionnée dans les textes d’archives dès 1488. Toutefois, l’édifice (...)

    Gironde - Cantois

Partager cette visite