Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Campagne

Campagne

Le village de Campagne est situé à la rencontre des vallées de la Vézère, de la Beune et de la petite Beune. Situé en surplomb, il offre la possibilité de surveiller facilement les environs.

La position stratégique de Campagne explique que l’occupation de ce site ne s’est jamais démentie depuis les civilisations préhistoriques du Moustérien et de l’Aurignacien. En effet, on trouve des traces d’occupation préhistorique du site dans la grotte du Trou-du-chien, dans le gisement du Roc-de-Marsal, qui a livré un squelette d’enfant néanderthalien, et dans le gisement paléolithique à la Vergnole.

Au Moyen Âge, Campagne est le siège d’une léproserie et d’un prieuré augustinien dépendant de Saint-Cyprien. Surplombé par un massif rocheux, le château bâti à partir du XVIe siècle a remplacé l’édifice médiéval malmené par la guerre de Cent Ans et rasé en 1432 par les Français. Le château actuel a subi des remaniements jusqu’au XVIIe siècle.

Campagne présente également plusieurs éléments patrimoniaux intéressants. Ainsi, à flanc de falaise, on peut encore admirer les vestiges d’un fort et d’un hameau troglodytique.

L’église Saint-Jean-Baptiste offre quant à elle des styles architecturaux variés : elle date en effet du XIIe siècle, mais est largement remaniée jusqu’au XVe siècle. Enfin, on trouve à Campagne les ruines de l’église Saint-Barthélemy, datant du XIIe siècle, mais qui n’a pas résisté aux assauts du temps.

Campagne a su se développer grâce au tourisme : non seulement on peut y pratiquer la spéléologie, la pêche et la randonnée, mais le village est également un bon point de départ pour découvrir les nombreux sites préhistoriques de la région.


Commune

  • Nom des habitants : Campagnards, Campagnardes
  • Superficie : 1440 hectares
  • Population : 310 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Vézère, la Beune

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village n’est attesté qu’au XIIIe siècle sous la forme Campanha et lié à la forteresse érigée en 1360 dans Castrum de Campania. On relève également Campagnie à la fin du XVIIe siècle puis Campaigne vers 1880. Le nom vient de l’ancien français champaigne , champagne , qui a lui-même pour origine un adjectif latin au féminin, campane « (pays) de plaine » devenu en bas latin campania . Ce terme dérive de campus , « plaine », puis « campagne » (opposé à urbs , « ville »).


Informations pratiques

Mairie de Campagne : 05.53.07.31.85

http://www.cdc-terredecromagnon.fr/index.php?id_site=1&id_page=57


Office de tourisme Terre de Cromagnon : 05.53.06.97.05

http://www.tourisme-terredecromagnon.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

André Coffyn et Antoine Lebègue (1991). Lascaux, les Eyzies, la vallée de la Vézère, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

José Correa et Gerard Fayolle (2000). Le Pays du Périgord noir, la Vallée de la Vézère, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite