Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Camou-Cihigue

Camou-Cihigue

La commune de Camou-Cihigue se trouve au milieu d’un paysage de massifs, dans lesquelles se trouve de nombreuses grottes profondes, dont une ornée. Les sources thermales de Camou sont aussi réputées dans tout le département.

Les grottes ce Camou-Cihigue sont un lieu d’histoire et de légende. En effet, de nombreux contes mettant en scène des laminak, petits génies de la mythologie basque, y prennent place. Ils ont même donné leur nom à l’une des cavités : laminzenzilouak.

C’est aussi dans l’une de ces grottes que des fouilles archéologiques dévoilent de premières traces d’occupation de la région, qui remontent au paléolithique supérieur. Malheureusement, les origines et l’histoire du village demeurent inconnues. Il n’y a en effet qu’un seul document qui mentionne le village de Cihigue en 1520.

La commune que l’on trouve aujourd’hui existe depuis 1836. Elle est réputée pour sa source thermale. Située à 210 mètres d’altitude, son eau à 33,5 degrés apaise les rhumatismes, et est toujours populaire.

La commune agricole cultive ses traditions en organisant des pastorales. Ces spectacles qui mêlent le chant et la danse remontent au Moyen Âge et sont typiques de la culture basque.


Commune

  • Superficie : 1008 hectares
  • Population : 106 habitants (2007)
  • Cours d'eau :

    le ruisseau d’Ibargonéa et ses affluents

  • Origine du nom et description du blason :

    Camou, dit Gamere en basque, a une valeur hydronomique. Cihigue, du basque Zihiga indique un territoire de chênes.


Informations pratiques

Mairie de Camou-Cihigue : 05.59.28.57.08

Office de tourisme d’Oloron-Sainte-Marie : 05.59.39.98.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Documents de la mairie, RIS, BibTeX.

J-B Orpustan (2006). Toponymie basque : noms des pays, vallées, communes et hameaux du Pays Basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite