Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Cambo-les-Bains

Cambo-les-Bains

Cambo-les-bains est une ville réputée pour ses eaux thermales et son air vivifiant et pour sa situation favorable au pied des montagnes basques dans la vallée de la Nive et près de la côte atlantique.

Au bord de la Nive, Cambo-les-Bains est occupée dès le Paléolithique comme en atteste la découverte de l’abri sous roche d’Olha dans le ravin de l’Urdaueio.

Durant le Moyen Âge, Cambo-les-Bains se trouve sur le tracé de la voie de la Nive, un itinéraire alternatif permettant aux pèlerins venant de Bayonne de rattraper le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle à Saint-Jean-Pied-de-Port, au niveau de la section du Camino Navarro (« Chemin Navarrais »).

Mais, c’est surtout à partir du XVIe siècle que la commune prend son essor. La ville est alors réputée pour les vertus bienfaisantes des eaux de ses deux sources. De nombreuses personnalités et célébrités viennent s’y reposer ou s’y faire soigner, de Napoléon III accompagné de l’impératrice Eugénie à Edmond Rostand.

Après un premier établissement thermal datant du XVIIIe siècle, les actuels Thermes de Cambo sont inaugurés en 1883 et connaissent leur apogée au début du XXe siècle, se spécialisant dans le soin des affections respiratoires et des rhumatismes. Grâce à son microclimat et à son air salin, Cambo-les-Bains axe donc son économie sur l’activité thermale, complétée aujourd’hui par dix-sept établissements de santé.

Outre cette ressource première qui assure le développement de Cambo et l’accroissement régulier de sa population, la commune s’appuie également sur les cultures et l’élevage.

La ville de Cambo est aussi renommée pour être la terre natale du célèbre pelotari Joseph Apesteguy dit « Chiquito de Cambo », et pour abriter la villa Arnaga, somptueuse demeure édifiée par Edmond Rostand et classée aux Monuments Historiques.


Commune

  • Nom des habitants : Camboar
  • Superficie : 2249 hectares
  • Population : 4416 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nive

  • Origine du nom et description du blason :

    Kanbo , le nom basque de Cambo, découle probablement soit d’un mot gaulois signifiant « courbe de rivière », soit d’un vieux toponyme basque ( camo ) qui se retrouve souvent dans des lieux possédant des sources.


Informations pratiques

Mairie de Cambo-les-Bains : 05.59.93.74.30

Office de tourisme de Cambo-les-Bains : 05.59.29.70.25

http://www.cambolesbains.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Manex Goyhenetche (2005). Histoire générale du Pays Basque, tome 5, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite