Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Cambes

Cambes

La découverte de nombreux vestiges archéologiques sur le site de Cambes indique que l’implantation humaine remonte à la période préhistorique.

Au VIe siècle avant notre ère, ce sont les Ligures puis les Ibères venus d’Espagne qui occupent la région. Par la suite, les Celtes descendus du Danemark s’installent dans la majeure partie du pays.

Au cours de la période gauloise, cette région est occupée par la tribu des Nitiobriges que l’on rencontre d’Agen à Sainte-Foy. Avec les expéditions de César, s’installent les premiers Romains. Cependant, peu de traces sont conservées de la présence romaine à Cambes excepté des dalles qui semblent se rattacher à une voie romaine. Les prospections archéologiques ont également mis au jour des tuiles, céramiques et autres témoins d’un site d’habitat gallo-romain.

Au lieu-dit Montluc, des dalles de tuf sont aussi découvertes. Il pourrait s’agir de restes de pierres tombales mérovingiennes et carolingiennes, ce qui constitue un nouveau palier chronologique pour le site.

C’est à partir du XVIe siècle et des guerres de Religion que l’on possède de nouvelles informations sur Cambes. Le seigneur de l’époque, François de Pellergue, est catholique et l’un des rares nobles de la région à ne pas s’être converti. Il est un oncle par alliance de Montluc qui, après la prise de Duras en 1562, fait une halte à Cambes. Si les guerres épargnent plutôt Cambes, le début du XVIIe siècle, et particulièrement l’hiver 1623, très rude, apporte son lot d’épidémies et de famines.

Cependant, la démographie de Cambes connaît son pic historique au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. En effet, vers 1650 la paroisse compte environ 600 habitants, chiffre qui se maintient au cours du siècle suivant.


Commune

  • Nom des habitants : Cambois, Camboises
  • Superficie : 920 hectares
  • Population : 162 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom Cambes est une appellation que l’on retrouve dans de nombreuses localités du Sud-ouest. Cambes tire son origine de la racine latine cambus ou cambis , un toponyme d’origine celtique qui désigne « un lieu situé dans la courbe d’une suite de collines ». Le site de Cambes se trouve sur un étroit plateau offrant une bonne visibilité sur les environs et assurant ainsi une certaine sécurité pour l’occupant.


Informations pratiques

Mairie de Cambes : 05.53.20.25.71 / Office de tourisme de Miramont-de-Guyenne : 05.53.93.38.94


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine, henryy
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.
Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.
Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite