Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Nanthiat > Calvaire-autel de Nanthiat

Calvaire-autel de Nanthiat

Un calvaire-autel se trouve au chevet de l’église de Nanthiat, sur l’emplacement de l’ancien cimetière.

Il date du début du XVIIe siècle et porte le nom de la donatrice, Henri Foucaud de Lardimalie, née le 1er septembre 1576 et mariée le 7 janvier 1606 à Raymond de Joubert, vicomte de Nanthiat. Elle meurt le 13 mars 1659 à Nanthiat.

La Vierge et saint Jean y sont représentés, même s’ils ont été décapités sous la Révolution. En arrière-plan, les remparts de Jérusalem sont sculptés.

Ce calvaire est identifié comme une oeuvre du peintre-sculpteur François de Journiac, réalisée entre 1620 et 1650, qui est également l’auteur des bas-reliefs de l’église.

Il est classé monument historique le 21 octobre 1926.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre-Henri Ribault de Laugardière Monographie de la ville et du canton de Bussière-Badil, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1973). Périgord Actualités, RIS, BibTeX.

R. Besse, B. Durand, J.-P. Rudeaud (2001). Thiviers et son canton, RIS, BibTeX.


Partager cette visite