Accueil > Gironde > Bordelais > Cadaujac

Cadaujac

Fondé au carrefour de deux voies romaines, Cadaujac vit longtemps au rythme de la culture de ses terres, notamment de ses vignobles. À partir du XVIIIe siècle, au cours duquel ses marais sont asséchés, la commune se pare de belles demeures nobles et bourgeoises.

Le site présente une particularité géographique : il est en effet plus bas que ne le sont d’habitude les terres bordant la Garonne. L’écoulement des eaux se faisant difficilement, les marais sont particulièrement insalubres pendant très longtemps. Pourtant, de nombreux vestiges témoignent d’une occupation des terres depuis l’époque de la conquête romaine au Ier siècle av. J.-C.

Cadaujac est alors un carrefour important placé au croisement de la voie Bordeaux - Toulouse et de la route des Grandes Landes. Cette position stratégique permet le développement d’un premier village durant cinq siècles. De cette période subsistent un cimetière gallo-romain et un trésor d’environ 4 000 monnaies retrouvé dans la Garonne. Lors des invasions du Ve siècle, Cadaujac est détruit « par le fer et par la torche », puis subit les razzias des Sarrasins au VIIIe siècle.

Cependant, après ces épreuves, le village vit une nouvelle phase d’expansion. Une église romane est construite (elle accueille les pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle) tandis que l’économie devient florissante grâce à la culture de céréales, la viticulture et l’élevage. Après l’assèchement des terres marécageuses, de riches Bordelais et de hauts fonctionnaires du royaume se font bâtir de luxueux châteaux sur les bords de Garonne au XVIIIe siècle.

Aujourd’hui, les vins produits à Cadaujac sont des Bordeaux d’Appellation d’Origine Contrôlée de la région des Graves. Depuis 1987, ils bénéficient également de l’appellation Pessac-Léognan.


Commune

  • Code postal : 33080
  • Nom des habitants : Cadaujacais, Cadaujacaises
  • Superficie : 1532 hectares
  • Population : 4408 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    de l’anthroponyme gallo-romain Catalidius ou du verbe latin cadere, “ s’arrêter ”.

    les clefs sont le symbole attribué à saint Pierre, le patron de l’église, le château est celui des Faugères, détruit depuis, les coquilles Saint-Jacques font référence à la route médiévale des pèlerins, la croix de saint André rappelle que la paroisse dépendait de Saint-André de Bordeaux et la couronne est celle de la baronnie.


Informations pratiques

Mairie de Cadaujac : 05 57 83 82 00.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Cante La Baronnie de Brède, RIS, BibTeX.

Pierre Abrard Cadaujac à travers les âges, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite