Accueil > Gironde > Libournais > Cadarsac

Cadarsac

Avec ses terrains légers et fertiles, Cadarsac bénéficie d’une activité agricole très ancienne. Cet atout a très probablement attiré les Templiers qui ont laissé leurs marques dans le bourg.

Les Templiers s’installent à Cadarsac au XIIe siècle. Le bourg prospère alors grâce ses récoltes abondantes. Lorsque l’ordre des Templiers est supprimé, les Hospitaliers de l’ordre de Malte prennent le relai, et jouent le même rôle.

On leur doit notamment la reconstruction de l’église Sainte-Eulalie, ce vocable attestant l’ancienneté de l’édifice précédent. En effet, sainte Eulalie est une martyre espagnole du début du IVe siècle, ce qui suggère l’existence d’une paroisse romaine du IVe ou du Ve siècle, ou plus tardive, de l’époque mérovingienne ou carolingienne. En effet, le culte de la sainte espagnole se répand au nord des Pyrénées à partir du IXe siècle. L’existence d’un habitat déjà ancien, matérialisé par une paroisse post-romaine, est donc envisageable.

La commanderie de Cadarsac disparait à la fin du XVIIIe siècle, mais elle a profondément marqué la cité et sa présence se laisse toujours deviner au lieu-dit La Commanderie , situé au sommet de la falaise dominant l’ensemble du village.

Aujourd’hui, Cadarsac produit des vins d’AOC Entre-deux-mers et Bordeaux supérieur.


Commune

  • Code postal : 33079
  • Nom des habitants : Cadarsacais, Cadarsacaises
  • Superficie : 228 hectares
  • Population : 246 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Cadarsac provient de l’ancien français cadarssaco , plateau élevé ; la terminaison du toponyme en -ac suggère que le village primitif s’est constitué autour d’un établissement gallo-romain dont les fondations ont d’ailleurs été mises au jour.

    Le blason de la ville représente l’église, principal monument de la commune, une grappe de raisin, symbolisant le vignoble et un cèdre, la commune en possédant de nombreux centenaires.


Informations pratiques

Mairie de Cadarsac : 05.57.24.81.39

Office de tourisme de Libourne : 05.57.51.15.04


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

J. Ducasse (1954). Recherches toponymiques en pays Libournais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Sainte-Eulalie

    L’église Sainte-Eulalie est une église romane construite par les templiers et remaniée à la fin de la période gothique par les hospitaliers de l’ordre (...)

    Gironde - Cadarsac
  • Retable de l’église Sainte-Eulalie

    Le retable de l’église Sainte-Eulalie de Cadarsac contribue à la richesse de son décor intérieur.
    Construction verticale, destinée à prendre place (...)

    Gironde - Cadarsac
  • Source Saint-Antoine de l’église Sainte-Eulalie

    Il existe, dans l’église Sainte-Eulalie, une source dédiée par saint Émilion à saint Antoine. On y accède par une trappe située dans la nef, près de (...)

    Gironde - Cadarsac
  • Statue de saint Antoine dans l’église Sainte-Eulalie

    La statue de saint Antoine l’Ermite, dans l’église Sainte-Eulalie, est liée à la source qui lui est dédiée.
    Saint Antoine est un riche paysan qui (...)

    Gironde - Cadarsac
  • Statue de sainte Eulalie dans l’église Sainte-Eulalie

    Sainte Eulalie, à qui est dédiée l’église de Cadarsac, est représentée sous la forme d’une statue.
    Martyre espagnole, sainte Eulalie est l’une des (...)

    Gironde - Cadarsac

Partager cette visite