Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Chourgnac > Cabanes de pierres sèches

Cabanes de pierres sèches

La commune de Chourgnac possède plusieurs cabanes de pierres sèches, abusivement appelées bories depuis les années 1970.

Les cabanes de pierres sèches sont entièrement construites avec des pierres calcaires. Elles sont montées à l’origine sans mortier, sans liant et sans aucune charpente pour soutenir le toit de pierres. Ce principe de construction remonte à une tradition pastorale qui s’est perpétuée pendant des siècles jusqu’à une époque très récente. Il est donc très difficile de les dater.

Dans le Périgord, elles sont désignées à tort, depuis les années 1970, sous le terme de « bories  ». Cette dénomination provient du mot provençal boria qui désigne à l’origine les cabanes ayant un rapport avec l’élevage bovin. Or, dans le Périgord, ce type de construction est lié essentiellement au travail de la vigne. Édifiées au milieu des terres agricoles, elles sont en effet destinées aux vignerons qui s’y abritent ou y rangent du matériel.

À Chourgnac, les cabanes de pierres sèches sont encore fonctionnelles au début du XXe siècle. Aujourd’hui, elles constituent un patrimoine rural à sauvegarder.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

Annick Stein La Maison dans sa région, Périgord-Quercy, RIS, BibTeX.


Partager cette visite