Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Bugnein

Bugnein

Bugnein est une ancienne bastide en forme d’entonnoir, logée dans un méandre du gave d’Oloron, en aval de Navarrenx. Elle est citée dès le XIIIe siècle, et compte rapidement de nombreuses habitations.

En 1282, sous le règne de Gaston VII Moncade, Bugnein obtient le titre de bastide. À l’occasion de l’édification de celle-ci, un acte de loi dit, For de Morlaàs est créé. Ce dernier, établi sous forme de contrat, propose aux serfs habitant le village d’obtenir leur affranchissement, contre un fief annuel de cent sols Morlaàs. L’acte prévoit également une aide à la construction de l’enceinte et de maisons. Le quota est évalué à 60 maisons.

Le plan originel de la bastide est simple. Il consiste en une rue axiale, fermée par deux portaüs (portails). De part et d’autre de cette route s’étendent des espaces d’habitation de dimensions égales, appelés places. Chacun d’eux correspond à une maison, dotée d’un jardin. L’ensemble est aussi protégé par des remparts de quatre mètres de haut, entourés par des fossés.

Cependant, les travaux sont suspendus en 1348, en raison de la peste noire qui ravage la contrée. Puis, le 3 juin 1351, Gaston Fébus modifie le contrat initial et réduit le quota de moitié. De ce fait, la superficie de la bastide est divisée par deux. À la fin du Moyen Âge, Bugnein compte tout de même presque autant d’habitants que Navarrenx.

Par la suite, le village subit les dommages causés pas les guerres de Religion. Ainsi, son église est incendiée par les troupes protestantes du comte Montgomery. Elle est reconstruite au XVIIe siècle, comme de nombreux édifices religieux du Béarn des gaves.

Aujourd’hui, le village de Bugnein, qui profite d’un cadre vallonné et boisé, vit essentiellement de l’agriculture.


Commune

  • Nom des habitants : Bugneinais, Bugneinaises
  • Superficie : 1136 hectares
  • Population : 245 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le gave d’Oloron

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom de la commune reste obscure. Il aurait peut-être été emprunté à un homme latin appelé Bunius auquel on aurait ajouté le suffixe gascon enh . À partir de 1282, le village apparaît dans les archives sous l’orthographe Bunheng. Après avoir été transformé en Vunhenh pendant le recensement de 1385, il prend sa forme définitive à partir de la fin du XVIIIe siècle sur une carte de Cassini.


Informations pratiques

Mairie de Bugnein : 05.59.66.56.19

http://www.cc-navarrenx.fr/

Office de tourisme du canton de Navarrenx : 05.59.38.32.85

http://www.bearn-gaves.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=39


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association CHAR, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite